TEST : MONARK sur PS5

TEST : MONARK SUR PLAYSTATION 5

7.1

SCENARIO

7.5/10

GAMEPLAY

7.5/10

GRAPHISMES

6.5/10

BANDE-SON

7.5/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

6.5/10

Les plus

  • La diversité des combats
  • La musique et l'ambiance horrifique
  • Le design évolutif de chaque héros

Les moins

  • Beaucoup trop de blabla
  • Les énigmes ne sont pas toujours faciles à comprendre
  • Bestiaire faible. Les ennemis se ressemblent tous

TEST : MONARK sur PS5

TEST : MONARK sur PS5

Genre : JRPG, Horreur , Enquête 
Langues : anglais, japonais Sous-titres : anglais, japonais
Développé par les studios FURYU et LANCARSE
Édité par NIS AMERICA
Sortie France : 25/02/2022
Prix : 64.99€ sur l’eShop, 59.99€ version boîte (édition deluxe) 
Taille : 1067.00 MB
Joueurs : 1
Age minimum : 16

Site Web Officiel

SCENARIO

Après un joli petit cauchemar dans lequel vous affrontez les petits frères de Terminator, vous vous réveillez, amnésique, dans une école. Celle-ci n’est autre que la SHIN MIKADO Academy (SMK). Et non, vous n’allez pas craquer sur votre professeur de mathématiques, non, vous n’allez pas jouer aux billes pendant la récréation mais oui vous êtes là pour investiguer sur l’anomalie qui subsiste dans cette école. What else ?

SMK est engloutie dans une brume (Mist) induisant la folie, et vous “seul” pouvez sauver tout le monde à l’intérieur. Bien que vous ne parliez peu, vos petits camarades semblent vous apprécier et vous entraînez dans leurs histoires. Not fair ! Vous vous rendrez rapidement compte que certains personnages cachent une sombre histoire et semblent en savoir plus qu’ils ne le prétendent (pour ne citer que Yoru – Sora Jingu, la doyenne de l’établissement) !

La première personne que vous rencontrez et qui intégrera votre équipe est Nozomi Hinata. Charismatique, courageuse et entreprenante elle devient rapidement votre allié numéro 1 pour enquêter sur la première anomalie (du bâtiment 1), dans laquelle vous découvrez que le président du conseil (de l’école) : Kurama Hitotsubashi n’est autre que la source du Mist (brume) environnant. En même temps, quand vous voyez sa tête, l’inverse aurait été étonnant ! Grâce, ou à cause, de lui, vous allez commencé à voyager dans le monde parallèle (retour cauchemardesque).

TEST : MONARK sur PS5

Sans défense, vous rencontrez Vanitas, un démon (de classe : Monark) issu des abysses, qui va vous prêter ses pouvoirs (authority of vanity) pour matérialiser votre Ego en armure de combat. En fonction d’un petit test, Vanitas identifiera lequel des 7 péchés capitaux vous convient le mieux et vous offrira le Fiend (allié) correspondant à votre personnalité (de notre côté, nous sommes tombés sur Lust : la luxure). A cet instant, fini les conversations interminables des étudiants et place à la baston!

En devenant un Pactbearer (porteur de pacte), vous avez vendu votre âme en échange de pouvoirs (authority) renfermant vos souhaits et vos désirs les plus profonds. C’est en brisant les “Ideals” (désirs enfouis) des porteurs de pacte ennemis que vous mettrez fin à leur folie meurtrière. Facile à suivre, non ?

   Pourriez-vous faire face à vous-même et aux menaces qui vous entourent pour sauver ceux que vous “aimez” ?

GAMEPLAY

Environnement :

En tant qu’étudiant d’une académie, vous avez pour mission de suivre des cours résoudre les anormalités apparues au sein de l’établissement scolaire. Pour cela vous endossez votre casquette de détective, afin de visiter le moindre recoin de l’école à la recherche d’indices permettant de débloquer les énigmes présentes à chaque étage où le Mist est présent. Ces indices peuvent se situer dans des livres, des fiches de personnages (il faut donc bien faire le tour de chacun des pnj présents), des identifiants/mots de passe à découvrir ou à lire sur des affiches, mais aussi des coffres-forts à ouvrir (enfin, surtout à débloquer) ! Les énigmes sont plus ou moins difficiles à comprendre. Ici, la barrière de la langue ne pose pas de problème, c’est plutôt la recherche d’indices qui se corse et le lien avec l’enquête en cours.

Exemples : vous êtes enfermés dans une salle où vous devez deviner l’identifiant et le mot de passe de connexion de l’élève possédé assis à côté de vous (dissimulés dans des fiches étudiants et des notes du jeu)  ou bien une élève qui s’est enfermée dans une salle et il va falloir parler à toutes ses petites amies et trouver le code de son casier (dissimulé dans des livres et des fiches étudiants à lire) pour la retrouver et débloquer l’accès au monde parallèle!

TEST : MONARK sur PS5

Pour les épicuriens des aventures du détective Conan (ou Colombo, pour d’autres générations), vous allez prendre plaisir à chiner le moindre indice pour résoudre les énigmes permettant d’accéder aux “ideals” ennemis dans le monde parallèle. En fait, vous n’en avez pas le choix : pas de résolution d’énigmes, pas de combats de paliers pour avancer au boss de zone!  Pour les autres, vous allez devoir prendre patience, réfléchir et trouver un moyen d’avancer, car  on sait que c’est le combat qui vous anime avant ce petit (mais indispensable) job de détective!

Ah, et pour pimenter le tout, votre présence dans le Mist augmente votre barre de MAD (folie) et si vous atteignez 100% c’est Game Over. Vu que c’est encore “trop facile”, vous aurez aussi le droit aux “Death Calls”. Votre téléphone portable sonnera et 2 options s’offrent à vous : affronter des ennemis de niveaux 85-95 quand vous êtes à peine level 10-25 ou accepter que votre jauge de Madness (folie) augmentera 2 fois plus vite dans la brume et que les pnj possédés environnants peuvent se ruer sur vous, comme des zombies de The Walking Dead, et vous criez dessus pour augmenter cette maudite barre de 50 %… On vous aura prévenu. On est clairement à deux doigts de l’exorcisme de masse !

Compétences / Combat :

Monark est en jeu qui se joue au tour par tour. Vous possédez 1 à 4 personnages sur la carte et commencez à jouer les premiers. Vous pouvez réaliser un déplacement et une action avant que votre tour ne se finisse. Pour rendre le combat intéressant, il va falloir récupérer un max de SPIRIT (monnaie du jeu) pour améliorer vos characters et leur spécialité.

L’arbre de compétences, indispensable à tout bon JRPG, est composé d’une vingtaine de cases à débloquer, allant de 1-5 niveaux chacune. Plus vous souhaitez avancer sur l’arbre / une case est améliorée (jusqu’au grade “royal”) plus elle vous coûte de l’esprit (SPIRIT). Chaque case débloquée rapporte +1 niveau à l’utilisateur (et donc une augmentation de ses statistiques) et à certains paliers votre avatar évolue avec vous (voir les images ci-dessous).

En fonction des aptitudes que vous avez choisi de débloquer, vos possibilités d’action sont les suivantes :

  • Attaques classiques (physiques) : elles n’engendrent pas d’augmentation de la barre de MAD (oui vous pouvez devenir fou en combat, devenir incontrôlable et attaquer vos alliés!). Elles ont la particularité, si vos alliés sont à porter, de lancer des attaques combinées (assistance). Attention à celles qui vous coutent des points de vie !
  • Attaques spéciales (magiques) : elles augmentent votre barre de BAD (min 10-15%) et sont principalement utilisées par les pactbearers maniant l’esprit. Vos fiends (entités alliées) seront les premiers à les rendre efficaces en combat, puis vous les délaisserez pour des combats plus aguerris.
  • Objets : ils permettent de se soigner (points de vie), de réduire la barre de MAD ou d’enlever des altérations négatives pendant le combat (charme, confusion, sommeil, etc.).
  • Aptitudes de soutien : RESOLVE (permet d’augmenter de 25% sa barre d’AWAKE (réveil) et  DEFER (permet de passer son tour pour le donner à un allié ayant déjà joué, en échange de 5% de MAD).
  • EX COMMAND : compétences ultimes qui ne s’activent que durant l’état de réveil (awake). Effets bénéfiques ou dégâts considérables. Elles annulent ensuite le statut.

Les combats

En combat, il existe 3 états dans lesquels vos personnages vont faire vivre le combat et lui donner une intensité différente :

  • Etat classique : possibilité d’augmenter la jauge de MAD et la jauge AWAKE. On peut finir le combat “simplement” dans cet état
  • Etat Awake (éveil) : facile à obtenir. Il neutralise pour quelques tours la barre de MAD et il débloque les actions “EX COMMAND” (gogo cinématique)
  • Etat Enlightened (illuminé) : particulièrement difficile à obtenir. Vous devez activer la résonance sur un allié qui est sous l’état “Madness” (100% MAD) et être vous même dans l’Etat Awake ! Vous débloquez ensuite de nouvelles commandes (si débloquées dans l’arbre de compétences), une amélioration de toutes vos stats pour 3 tours et utiliser toutes vos compétences sans coût !

Le gameplay en combat et ses possibilités d’actions, ainsi que les cinématiques présentes, sont les points forts de MONARK. Le bad point c’est la redondance de la carte et des ennemis qui se ressemblent les un des autres…

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Direction artistique :

Pour parfaire le sentiment d’oppression et d’horreur, la palette de couleurs choisie par les studios est naturellement froide et sombre. La seule zone à visiter est l’académie et ses alentours. Autant vous dire que l’environnement n’est pas riche en textures et que les seules interactions présentes seront celles avec les PNJ, les SPIRIT (qui trainent dans les poubelles, les casiers, les plantes …) et les objets de quêtes.

De nombreuses zones ne sont pas accessibles, tant que vous n’avez pas atteint certains paliers. Et, en général, vous avez affaire à des étudiants agonisants, des étudiants fous ou un mec louche, qui s’avère être le pactbearer ennemi.

Pour trouver un peu de couleurs chaudes et agréables à l’oeil, il faut passer dans l’autre monde (merci Vanitas). Ici, l’environnement reste toujours le même, avec des textures sympathiques mais sans plus et le charadesign des ennemis (fiends de combat) aussi mais vous disposez d’attaques qui vont embellir le paysage et qui, en plus, sont agréables à l’oeil !

TEST : MONARK sur PS5

L’antialiasing, les effets de sorts, les états (alliés) et les cinématiques de combat sont les atouts phares qui rendent MONARK agréable à jouer ! D’autant plus lorsqu’on “farm” les combats pour améliorer nos sorts, débloquer de nouvelles cinématiques et améliorer le design de notre armure de combat.

Le charadesign allié / ennemi (protagoniste) est plutôt bien réalisé. On identifie rapidement qui sera de votre côté ou qui passera sous les mains de la faucheuse ! Ils tranchent également avec les étudiants, qu’ils soient possédés ou non, et donc du caractère et de la chaleur à l’ambiance du jeu.

Soundtracks :

Les musiques sont prenantes et en adéquation avec l’ambiance “étudiants japonais”, on nous propose divers types de musiques et principalement de la pop japonaise en phase de combat / de boss et ça c’est plutôt cool ! En dehors de l’arène, la musique est plutôt du type jazz, décontractée. Quand vous êtes dans le mist (brume toxique), la musique monte en pression, pour s’acclimater avec vos nerfs et installer l’épouvante dans vos esprits.

TEST : MONARK sur PS5

Nous ne vous cachons pas que lorsque le “deathcall” sonne, la musique devient oppressante, la barre de madness monte vite et les pnj deviennent des zombies avec un cri strident (digne des films d’horreur). Nous ne vous recommandons pas d’y jouer dans une pièce sombre. A vos risques et périls …

Voici une petite liste des compositeurs de la bande-son de MONARK : Iori Kanzaki, Tota Kazamura, Parsley Onuma, Hifumi, Tsukasa Masuto, etc. et des artistes qui les accompagnent : les groupes KAF, CIEL, RIM, mais aussi Koko, Harusaruhi, Isekaijoucho. Ecoutez donc la chanson phare du jeu “NIHIL” en cliquant ici ! 🙂

 

CONTENU ET DUREE DE VIE

MONARK est un jeu qui va faire travailler vos méninges. Si vous êtes doués de stratégie de combat et qu’en plus vous avez un QI supérieur à la moyenne, alors ce jeu sera un flamby cœur caramel.

Dans le cas contraire, vous avez beau être un seigneur de guerre, si les enquêtes et la recherche d’indices ne sont pas vos amis alors nous ne donnerons pas cher de votre (durée de) vie et de l’envie de jeter votre manette à terre !

Shin Mikado Academy

est répartie en 4 zones principales (certaines possèdent des sous-zones). Avant de commencer l’investigation de l’un de ses blocs, un héros se joint à vous, vous permettant ensuite d’accéder à 3 paliers (étages) qu’il faudra franchir pour accéder au boss. Les deux premiers étages permettent d’atteindre les “ideals” (souvenirs, vœux et désirs enfouis) de vos protagonistes : vous affaiblissez leur pouvoir et leur esprit à chaque fois que vous en détruisez un (le Mist par la même occasion). Pour le dernier niveau, le boss invoquera son compagnon : un “fiend” (allié bien plus classe que les nôtres) issu des 7 péchés capitaux pour lui donner un coup de main.

Pour en revenir aux indices et pour pouvoir répondre aux énigmes, il vous faudra parcourir l’ensemble de l’académie (enfin, des accès déverrouillés durant votre progression), parler à tous les PNJ (sans exception, pour débloquer les fichiers étudiants), vérifier toutes les affiches, récupérer tous les livres (histoires contenant des indices, d’autres non)… et nous en passons!

Money, money, money…

Après quelques heures de jeux, de nouvelles compétences et surtout de nouveaux alliés, on se familiarise avec le système de combat. Une fois compris, on passe des notes C-D aux notes A-S et on acquièrt par la même occasion plus de SPIRIT dans notre porte-monnaie ! Monnaie du jeu non négligeable, surtout lorsqu’on sait que débloquer des compétences (sur l’arbre associé) coûte entre 15 et 8000 SPIRIT!

Si un boss est trop dur à battre, vous pouvez commencer à “farmer” des niveaux du monde parallèle en passant un petit coup de fil à côté de Vanitas. D’ailleurs, ce dernier permet également de convertir des SPIRIT en objet de combat (soin/soutien) ou de démanteler des VESSELS acquis (récompense de combat permettant de booster vos fiends : tête, corps, pied).

Vanitas c’est le petit démon trop mignon, qui parle en rime et qui finit finalement “atta-chiant”. C’est la mascotte du jeu ! De temps en temps il propose un petit jeu / questionnaire qui, en fonction de vos réponses, boostera de +40-80 votre ego (dans l’un ou plusieurs des thèmes des 7 péchés capitaux qui constituent votre esprit).

L’ego accroît également après chaque combat et permet de récupérer des cristaux d’étudiants laissés à certains endroits du jeu, pour augmenter définitivement certains de vos stats.

CONCLUSION

TEST : MONARK sur PS5

MONARK est un jeu intrigant, angoissant, frustrant, excitant, énervant mais finalement addictif! Ce n’est clairement pas le plus beau jeu de l’année (même en version ps5) et les phases d’investigation sont à prendre ou à laisser. Par contre les phases de combats sont hyper intéressantes et aucune d’entre elles ne se ressemblent tant par la composition de l’équipe (combo) que par le jeu de l’altération des états (awake, enlightened) sur le champ de bataille.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : MONARK sur PS5 réalisé par HERZEKIEL sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *