Test : Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5

Test : Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5

7.8

SCENARIO

7.5/10

GAMEPLAY

7.5/10

GRAPHISMES

7.0/10

BANDE-SON

8.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

9.0/10

Les plus

  • Une très longue campagne
  • Une progression certes lente mais jouissive
  • La rage des combats qui monte crescendo
  • La souris compatible

Les moins

  • Une réalisation datée
  • Un didacticiel vite expédié

Test : Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5

Genre : RPG
Langues : Anglais Sous-titres : Allemand, Anglais, Chinois, Coréen, Espagnol, Français, Italien, Japonais, Polonais, Portugais, Russe, Turc
Développé par TALEWORLDS ENTERTAINMENT
Édité par TALEWORLDS ENTERTAINMENT
Sortie France : 25/10/2022
Prix : 49,99€ sur le PS Store, 49,99€ version boîte
Taille : 38,80 Go version 1.004.000
Joueurs : 1 – jusqu’à 64 online
Age minimum : 16

Site Web Officiel

SCENARIO

Chemins de croix pour sa bannière

Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5 prend place dans le royaume féodal de Calradia. Cette terre pourtant imaginaire est le reflet de cette belle époque moyenâgeuse où tous les coups étaient permis pour s’approprier des terres en plantant fièrement la bannière de son clan. Mais avant d’en arriver là, vous devrez d’abord créer votre valeureux combattant qui recevra des points de compétences bonus en fonction du passé choisi par vos soins.

Ou une courageuse combattante

Une fois le didacticiel du maniement des armes terminé ou zappé, vous serez lâchés dans le vaste royaume calradien. Et si vous avez hâte de prendre possession d’une terre fertile ou proche de l’eau afin de profiter de ce que la nature a à offrir, vous allez vite vous heurter à la dure loi de cette époque.

Mon histoire commence bien

En effet s’imposer dans Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5 ne se fera pas en un claquement de doigts. Avoir sa propre caravane de soldats voués corps et âmes à votre cause demandera du temps. Et beaucoup d’investissement de votre part.

GAMEPLAY

Combat & Management

La partie combat se déroule en vue à la 3ème personne (maintenez L3 pour une vue FPS). Vous dirigerez aisément votre personnage au stick gauche et la caméra avec le droit. Les gâchettes serviront à parer (L2) et à attaquer (R2) en indiquant une direction afin de déterminer le type d’action.

Je me protège d’une attaque haute

Si contre un seul adversaire ce sera relativement facile, il faudra vite s’adapter face à une horde d’assaillants. En étant sur votre cheval vous pourrez attaquer à distance grâce à l’arc ou bien piétinerez vos adversaires avec l’aide de vos soldats. Il faudra cependant établir une stratégie avant de lancer l’assaut.

Et c’est là que l’on se sent un peu perdu dans la navigation. Vu la quantité non négligeable de possibilités offertes par Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5, un  temps d’adaptation est nécessaire pour bien maîtriser la DualSense. Mais bonne nouvelle, le jeu est compatible avec la souris.

Et potentiellement compatible au clavier mais je n’en ai pas

C’est donc avec une bonne rallonge USB que je navigue avec plus d’aisance dans les différents et nombreux menus de gestion (inventaires, forge, commerce, alliés,…) tout en gardant une main sur la DualSense pour une bonne réussite en combat. Et au passage pour profiter du retour haptique des gâchettes lors de l’utilisation d’un arc ou d’une arbalète.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Un monde d’avant

S’il est difficile de déceler la puissance de la PS5, le royaume de Mount & Blade 2: Bannerlord reste plaisant à parcourir. L’environnement naturel n’est certes pas nextgen mais on apprécie de se balader à cheval ou à pieds. Le tout dans un environnement sonore rural apaisant saupoudré d’une musique médiévale s’adaptant à la situation. De plus il est permis de s’assoir un peu partout afin de souffler un peu entre 2 batailles ou quêtes.

Ou pour profiter du mode photo

Malgré cela on note une raideur dans certaines animations, ce qui casse un peu l’immersion. Mais l’on ressent une bonne impression lors des chevauchées dévastatrices: vos ennemis crient en se faisant piétiner dans une marre de sang. Mais gardez en tête qu’il faudra naviguer dans beaucoup de menus dont certains mériteraient une typo agrandie. Du moins encore plus grande que la taille max proposée dans les options.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Une carte pour 2 campagnes

Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5 propose 2 campagnes. Il est tout à fait possible de les attaquer simultanément grâce aux différents slots de sauvegarde (auto et manuelle).

  • Campagne: il s’agit de la trame principale dans laquelle vous devrez enquêter sur une mystérieuse bannière. Et au passage développer au maximum votre clan.
  • Bac à sable: Pas de trame principale, faites un peu ce que vous voulez au fil du temps. Vous pouvez même commencer à un âge avancé.

Proposant 4 niveaux de difficulté dont 1 entièrement personnalisable (avec mort définitive possible), on profite d’un terrain de jeu très vaste. Il faut compter plusieurs jours à cheval pour aller d’un bout à l’autre.

La carte dézoomée au max

Mais il ne faut pas oublier d’avoir des provisions, de l’argent, des alliés sérieux de préférence, de la place pour ramener vos achats et s’attendre à tout en chemin. Entre les embuscades et le changement de météo (assez rare en été), le jeu n’est pas avare en surprise. Comme tout bon jeu de ce style, les quêtes sont nombreuses et limitées dans le temps.

Les développeurs ont pris en compte énormément de paramètres afin de pousser l’expérience le plus loin possible. Si la montée en puissance de votre clan est très bien perçue, il est difficile de comprendre toutes les mécaniques de jeu. Et ce n’est pas le petit didacticiel qui va combler ce manque. Il va donc falloir vous investir pleinement et ne pas avoir peur de tenter différentes actions. Tout comme ne pas avoir peur des différents bugs qui vous feront principalement sourire.

Il a un trou de mémoire

Et si les dizaines d’heures proposées en solo ne vous suffisent pas, le multijoueur online comblera votre envie d’en découdre avec le monde entier.

CONCLUSION

Armé d’une bonne dose de gestion ainsi que d’une montée en puissance bien menée, Mount & Blade 2: Bannerlord pose sa bannière d’éclaireur sur PS5. Si vos chevauchées deviendront de plus en plus héroïques, sa réalisation est loin de l’être sans pour autant entamer notre patience. Et il vous en faudra pour comprendre toutes les possibilités offertes par le jeu vu le peu d’information transmis via le didacticiel. Même s’il offre différents niveaux de difficulté, Mount & Blade 2: Bannerlord montrera tout son potentiel aux joueurs s’investissant corps et âmes dans des luttes au son du cor et des lames.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : Mount & Blade 2: Bannerlord sur PS5 réalisé par Pascal84 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *