Test : Nier Replicant ver. 1.22474487139 sur PS4

Test : Nier Replicant ver. 1.22474487139 sur PS4

8.4

SCENARIO

10.0/10

GAMEPLAY

7.0/10

GRAPHISMES

6.0/10

BANDE-SON

10.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

9.0/10

Les plus

  • Histoire magnifique
  • Bande-son à couper le souffle
  • Personnages attachants
  • Rejouabilité

Les moins

  • Pas de doublage français
  • Temps de chargement un peu longs

Test : Nier Replicant ver. 1.22474487139 sur PS4

Test : Nier Replicant ver. 1.22474487139 sur PS4

Genre : RPG
Langues : Anglais, Japonais Sous-titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français (France), Italien, Japonais
Édité par Square Enix LTD
Sortie France : 23/04/2021
Prix : 50,99€ sur l’eShop
Joueurs : 1
Age minimum : 18

Site Web Officiel

 

SCENARIO

En préambule nous précisons que bien que ce jeu soit optimisé pour la Playstation 4 nous avons joué sur la PS5.

Synopsis : Un mensonge millénaire qui perdurera pour l’éternité…

NieR Replicant ver.1.22474487139… est une version améliorée de NieR Replicant, initialement publié au Japon en avril 2010.
Découvrez l’exceptionnelle préquelle du chef-d’œuvre récompensé NieR:Automata désormais modernisée à travers des visuels magistralement remaniés, un scénario fascinant et bien d’autres améliorations !

Le protagoniste est un jeune homme au grand cœur vivant dans un village isolé. Alors que sa sœur Yonah, se meurt de la nécrose runique, il part à la recherche des “Vers scellés” qui pourront la sauver, accompagné de Grimoire Weiss un étrange livre doué de parole.

Pour la toute première fois en Occident, découvrez l’histoire de NieR Replicant à travers les yeux du protagoniste en tant que frère.

Chacun a son propre ressenti lors des premiers instants de jeu. Souvent en ce qui me concerne c’est primordial. J’accroche ou pas. L’univers par exemple est particulièrement important pour moi. D’office j’ai pensé à Tim Burton en voyant les personnages, ce qui de ma part est un compliment.

Nous voici donc face à deux enfants, un frère et sa sœur. Tous deux semblant ne pas être au maximum de leur forme et cela semble d’autant plus vrai pour la jeune fille.

En guise de tutoriel nous avons d’emblée des combats contre des “ombres” avec différents panels d’attaques qu’il nous faudra mémoriser et utiliser à bon escient. Nous sommes, pour l’occasion, aidés par un mystérieux livre. chose étonnante lorsque l’on sait que juste auparavant notre héros a interdit à sa sœur d’y toucher.

Après avoir finalement vaincu la horde de monstres notre protagoniste retourne auprès de Yonah qui semble succomber au mal qui la ronge. et c’est sur un cri de détresse que nous voici propulsé dans un endroit inconnu. Ce dernier étant tout de même bien plus accueillant que le sombre taudis en ruines où nous nous trouvions au début.

de là l’histoire est à la fois très simple et  complexe. Simple car il s’agit d’un grand frère prêt à tout pour sauver sa soeur et complexe car le scénario, au travers des diverses rencontres et quêtes, vous fera frissonner plus d’une fois.

On s’attache très vite à Yonah et heureusement car il faudra lui porter secours constamment. La pauvre étant mortellement malade il sera obligatoire d’être aux petits soins avec elle.

si comme moi vous êtes fans des univers Heroic Fantasy vous devriez accrocher. J’avais pourtant des craintes car je ne suis pas du tout fan des histoires futuristes/post apocalyptiques etc. mais le scénario regroupe tout ce qu’on aime dans les JRPG. L’humanité acculée face aux forces maléfiques qui détruisent absolument tout sur leur passage, les quêtes annexes à foison (exception faite de celles où comme d’accoutumé on te demande d’aller tuer de pauvres moutons qui n’ont rien demandé et le tout en mode Monster Hunter avec sang et dépeçage) qui permettent de bien appréhender notre protagoniste ainsi que les différents lieux et intervenants et accessoirement donnent aux joueurs l’opportunité d’améliorer leur stuff, voir d’acheter de nouvelles armes. Nous serons vite familiarisés avec “Popola” qui sera celle par qui les quêtes seront attribuées. Notre héros cherchant par tous les moyens à sauver Yonah et donc à trouver un antidote mieux vaut que vous soyez aguerris au farming et aux quêtes FedEx sinon vous risquez de vite abandonner.

GAMEPLAY

Si vous avez joué à Persona 5 ou Tokyo Mirage Sessions… le gameplay sera vite assimilé car intuitif. Les combats sont très agréables et dynamiques. On aime le coté “WOUAH” qu’on peut ressentir dans des beat em up. D’ailleurs ce titre est assez compliqué à classifier car il jongle aisément entre le shoot em up et le action RPG/ hack’n’slash.

Par ailleurs il devrait souvent vous arriver de penser à tel ou tel jeu en référence lors de certains combats ou des boss en particulier. c’est plutôt agréable en ce qui me concerne, d’autant plus lorsque les références en question sont relatives à des jeux cultes que j’affectionne.

Vous l’aurez compris le Gameplay est riche et pour ceux qui pourraient trouver les phases de combats un peu trop faciles il y a toujours la possibilité de définir sa difficulté de jeu :

  • facile
  • normal
  • difficile

les boss ont un “charme” tout particulier car il sera obligatoire de les appréhender tous de manière différente. Réflexion et stratégie seront de mise.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Gomme spécifié en préambule nous avons joué à Nier Replicant ver. 1.22474487139 (qui après une recherche approfondie sur Google nous apprend que le 1.22474487139 est en fait la racine carré de 1.5 donc une sorte de métaphore indiquant qu’il s’agit d’une version améliorée  du titre d’origine… bref…), sur la PS5 et nous ne pouvons évidemment pas nous attendre à des graphismes NextGen sur un jeu qui n’a pas été développé pour ça. Cependant cela reste beau. les paysages sont agréables à regarder et leur diversité est plaisante. Il fait bon s’aventurer dans un temple puis arpenter les montagnes pour finir dans une forêt magique. les différents personnages, et plus particulièrement les héros,  sont réussis. Même si évidemment on aurait tous aimé que le titre soit plus travaillé pour la PS5 mais ce n’est pas le cas donc fin du débat. On regrettera également des temps de chargement un peu longs uniquement pour passer une porte. Certains apprécieront le doublage intégral en Japonais pour tous les personnages et en Anglais. Ce n’est pas mon cas. Bien que parlant couramment la langue de Shakespeare je suis toujours déçue de ne pas avoir un jeu à 100% en Français. N’en déplaise aux puristes qui vont s’exclamer que de toute façon rien ne vaut le japonais… il se trouve que personnellement j’aime comprendre ce qui se dit (ne comprenant pas le japonais) et je n’ai pas goût à lire les sous-titres et j’ajoute que je joue rarement seule et que c’est pénalisant pour ceux qui ne sont pas fluent in English.

La bande-son quant à elle fait l’unanimité. c’est vraiment magnifique à écouter et on se laisse facilement bercer par l’ambiance musicale. Assez mélancolique… tout comme peuvent l’être les décors. cela ajoute à l’atmosphère du jeu. Le compositeur Keiichi Okabe nous régale. Chaque instant important du jeu est porté par une mélodie, une envolée lyrique. L’OST de Nier Replicant ver. 1.22474487139 est à elle seule un chef-d’œuvre.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Test : Nier Replicant ver. 1.22474487139 sur PS4

Comme tout bon JRPG qui se respecte il vous faudra être patient, très patient même. Après des dizaines d’heures de jeu on effleure du bout des doigts l’histoire, c’est dire. Il faudra vous accrocher et avoir le temps et l’envie de découvrir la richesse de ce jeu. les dix premières heures pourront en décourager plus d’un car il vous faudra faire d’incessant allers-retours avec pour but d’accomplir des quêtes. Cependant je suis toujours surprise de lire mes confréres et consœurs s’en plaindre car dans la majorité des JRPG c’est ainsi. On nous oblige à farmer pour pouvoir avoir un minimum de matériel, équipements, armes…

Je rechigne toujours à donner un temps d’heures de jeu car je ne joue pas en ligne droite. ça n’a aucun intérêt pour moi ! donc je ne pourrais pas vous dire combien de temps il vous faudra pour rusher le titre et ça ne m’intéresse absolument pas de le savoir. Quiconque s’aventure dans Nier Replicant ver. 1.22474487139, le fait en connaissance de cause. Le joueur est conscient qu’il faudra du temps. d’autant plus que le soft propose plusieurs fins différentes. donc rien qu’en sachant cela on a tout dit en ce qui concerne la durée de vie et son contenu. Si vous souhaitez mesurer l’ampleur de l’histoire qui vous attend, sachez que le titre est composé de deux parties et que pour avoir tous les scénarios possible, il vous faudra réaliser cinq fois la deuxième partie, rien que ça.

CONCLUSION

Test : Nier Replicant ver. 1.22474487139 sur PS4

Je suis définitivement passée à la PS5 et revenir à des jeux PS4 c’est tout de même compliqué. Cependant il y a des titres qui méritent qu’on oublie les graphismes à couper le souffle. Nier Replicant en fait parti ! Son histoire est LE point fort et lorsqu’on a un scénario magnifique on pardonne facilement les paysages parfois vides et aux couleurs un peu ternes.

Pour tous les fans de JRPG ce titre est ce qu’on appelle un must have. Beau et mélancolique il saura vous charmer si tant est que vous avez la patience de le laisser vous séduire.

Test : Nier Replicant ver. 1.22474487139  sur PS4 réalisé par MythraPneuma sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *