Test : Outriders sur PlayStation 5

Test : Outriders sur Playstation 5

6

SCENARIO

6.0/10

GAMEPLAY

6.0/10

GRAPHISMES

8.0/10

BANDE-SON

3.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

7.0/10

Les plus

  • Univers très riche, beau, avec des biomes très variés
  • Histoire intéressante
  • Plusieurs difficultés adaptées pour les plus casual ou les grands try harder
  • Possibilité de rejouabilité différente à chaque nouveau personnage

Les moins

  • Le jeu ne commence réellement qu’au niveau 30 et une fois l’histoire terminée
  • Manque de contenu
  • Obligation de vocal et d’être à 3 pour finir les plus hauts niveaux de difficulté
  • Bande-son qui ne représente pas vraiment le jeu

Test : Outriders sur Playstation 5

 

Test : Outriders sur PlayStation 5

Genre : TPS, Shooter RPG, Action
Langues : Français Sous-titres : Francais
Développé par People Can Fly
Édité par Square Enix
Sortie France : 01/04/2021
Prix : 69.99€ PSN, 69.99€ version boîte version boîte
Taille : 18,523 Go
Joueurs : 3
Age minimum : 18+

Site Web Officiel

Au Commencement

Outriders débarque enfin sur nos consoles préférées, après plusieurs mois d’attente.

People Can Fly, le studio derrière ce jeu édité par Square Enix, s’était déjà illustré quelques mois auparavant par sa démo prometteuse.

C’est donc avec beaucoup d’impatience et surtout d’attente que nous voulions nous essayer à ce Shooter-RPG.

L’histoire se passe sur une planète du nom de Enoch, la terre étant devenue inhabitable pour les êtres humains.

Une fois atterri sur cette nouvelle planète d’accueil, vous allez vite vous rendre compte que cette dernière n’est pas ce qu’elle semble être. En effet, une Anomalie va tuer la majorité des membres de votre expédition et vous allez être replongé en Cryostase pendant les prochaines années.

Test : Outriders sur PlayStation 5

Les premiers niveaux seront principalement là pour vous permettre de vous habituer aux mécaniques du jeu et poser les bases. Ne vous attendez pas à énormément de difficulté au départ, vous arriverez très vite au monde 4 ou commence réellement l’aventure.

Lors de votre première session vous aurez la possibilité, une fois le tutoriel terminé de choisir entre 4 classes: 

  • Technomage: soutien longue portée,
  • Pyromage: moyenne portée,
  • Illusionniste: courte portée et basé sur la fuite,
  • Telluriste: tank à courte portée. 

À noter que vous pourrez, une fois votre personnage initial fini, en recommencer un autre sans supprimer l’ancien, et passer directement au choix de votre classe sans refaire le tutoriel.

GAMEPLAY

Le style du jeu, vous fera penser à du Gears of War dans son gameplay, la façon de se mettre à couvert, les combats… 

Le jeu est centré sur la coopération jusqu’à 3 joueurs, avec des mondes différents aux biomes variés avec leurs propres ennemis. Mais ce qui est intéressant dans l’histoire c’est que plus vous avancerez plus vous gagnerez de l’expérience.

En fin de compte, en progressant dans l’aventure une barre D’exp jaune se trouvant juste en dessous de la jauge de level de votre personnage va vous indiquer le niveau de monde. Celui-ci augmente au fur et à mesure que vous gagnez de l’expérience, mais plus le monde est hostile plus la difficulté va croissante. Donc attention, vous pouvez faire la même mission en solo monde 8 niveau 1, mais si vous passez le monde 8 niveau 15, le challenge sera plus relevé. Il vous faudra appeler du renfort. À noter, que plus le niveau de monde est corsé, plus le butin sera élevé (gris, commun vert, rare bleu, épique violet  et Légendaire en or) Mais pas de panique, vous pouvez à la sélection de votre personnage, changer le level du monde où vous souhaitez aller, afin de réguler la difficulté selon si vous jouez seul ou avec des amis

Et l’histoire ? 

L’histoire en elle-même est très intéressante mais on a hâte de la terminer pour voir le end game. Les biomes comme les boss sont beaux et assez variés. (paysages montagneux enneigés, volcans, marécages, cités anciennes détruites, forêts…).

Votre personnage pourra monter en niveaux (capé à 30 actuellement) mais vous n’atteindrez pas le level maximum à la fin de l’histoire principale, vous finirez celle-ci plutôt aux alentours du 26.

Et c’est là que le jeu prend tout son sens. En effet, vous allez arriver au camp des Outriders là où vous allez enfin pouvoir accéder aux Expéditions.

Dans ce camp vous pourrez faire comme dans la majorité de ceux que vous aurez débloqué auparavant comme:

  • Modifier l’esthétique de votre bannière camion danse etc..
  • Améliorer votre stuff (augmenter la rareté de vos armes et équipements, changer les perks de chacune de vos pièces et le style de l’arme),
  • Des vendeurs d’armes et d’équipements contre des monnaies différentes.

Vous possédez plusieurs monnaies d’échanges, chacune spécifique à un vendeur (cuir et fer pour les améliorations de votre arsenal, pièce de démontage d’arme pour ces dernières et enfin pour les pièces d’équipement ce sera les drop pods). Cette dernière monnaie s’obtient uniquement en terminant les expéditions. 

GRAPHISMES

Du côté des graphismes, comme dit précédemment, ceux-ci sont variés et très beaux, sur la version PS5. On admirera les paysages montagnards, comme tropicaux où encore marécageux, avec des décors de fond magnifiques.

 

 

CONTENU ET DUREE DE VIE

Les expéditions:

Tout comme la trame principale, celles-ci sont disponibles avec des niveaux d’expédition différents qui monteront au fur et à mesure que vous terminerez chacune d’elle. À savoir que la dernière quête vous demandera d’être niveau d’expédition 15, et ce n’est pas chose aisée.

En effet, ces dernières seront disponibles en coopération à 3, mais là où les choses ce corsent, c’est que chaque expédition possède un timer. Ce dernier a 3 paliers différents, chacun vous permettant d’obtenir des équipements à la qualité aléatoire et plus ou moins rare selon la médaille que vous obtiendrez (or, argent, bronze).

Les expéditions sont très intéressantes et demandent plus de communication entre les membres en fonction du niveau de celles-ci. Inutile de vous dire que pour en terminer avec succès l’accent sera mis sur la coopération. 

Vous aurez également le choix entre un bon nombre d’armes différentes (pompe, pistolet mitrailleur, mitrailleuse, fusil d’assaut, fusil sniper ainsi qu’une arme de poing), chacune ayant des variantes modifiables via le camp des outriders.

Comme tout bon RPG, vous aurez également un arbre des talents propres à votre classe que vous devrez optimiser selon vos goûts et votre style de jeu. Vous aurez la possibilité de le réinitialiser si votre build actuel ne vous convient pas, mais attention car vous n’aurez que 30 points disponibles à répartir dans votre arbre des talents.

CONCLUSION

Test : Outriders sur PlayStation 5

Vous l’aurez compris, Outriders prend tout son sens dans le Late Game avec un panel de possibilités plutôt large, du crafting, mais qui pour les plus gros joueurs se finira assez vite.

En bref, on espère que les développeurs n’abandonneront pas le jeu et nous ajouterons régulièrement du contenu, afin de faire vivre ce titre qui mérite d’avoir un avenir parmi les gros jeux du genre tel que Destiny ou the Division.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : Outriders sur PS5 réalisé par Trickz et Xam452 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *