Test : Outriders Worldslayer sur PS5

Test : Outriders Worldslayer sur Playstation 5

5.9

SCENARIO

6.5/10

GAMEPLAY

6.0/10

GRAPHISMES

8.0/10

BANDE-SON

4.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

5.0/10

Les plus

  • Toujours un plaisir de fouler Enoch
  • l'histoire
  • 40 niveaux de difficulté
  • l'ajout de PAX et Ascension
  • les loots

Les moins

  • Répétitivité du donjon
  • Manque de contenu
  • toujours mieux en coop

Test : Outriders Worldslayer sur PS5

 

Test : Outriders Worldslayer sur PS5

Genre : TPS, Shooter RPG, Action
Langues : Français Sous-titres : Francais
Développé par People Can Fly
Édité par Square Enix
Sortie France : 01/04/2021
Prix : 39.99€ PSN, 56.99€ version boîte version boîte
Taille : 18,523 Go
Joueurs : 3
Age minimum : 18+

Site Web Officiel

L’Aventure continue

Worldslayer le DLC attendu de Outriders arrive enfin sur nos plateformes afin d’ajouter un contenu non négligeable au jeu, plus d’un an après la sortie du titre. Ce DLC vaut-il son prix et invite t’il à se replonger dans le titre original Outriders? Ajoute t-elle enfin du contenu intéressant à un jeu en perte de vitesse?

Dans Worldslayer, l’aventure reprend directement à la fin de la campagne principale du jeu et nous nous rendons compte que malgré nos efforts, l’anomalie ne cesse de menacer la planète et donc nos vies, et comme si cela ne suffisait pas un nouveau chef d’ennemi fait son apparition, une altérée du nom de Ereshkigal, qui n’hésite pas à exécuter toutes personnes n’allant pas dans sa direction de domination de la planète.

Sachez que si vous souhaitez recommencer un nouveau personnage, la possibilité d’en créer un directement niveau 30 est possible afin d’attaquer directement Worldslayer.

Si l’histoire avance avec l’arrivé de ce nouvel ennemi, nous ne seront pas dépaysé par l’environnement étant donné que tout se passe sur Enoch, la planète des première heures d’Outriders.

On notera également l’arrivée d’une spécialisation possible via un arbre de compétences possédant 2 embranchements de talents  nommé PAX permettant d’obtenir des bonus plutôt sympathique, ainsi que l’Ascension, des points (200 maximum) à utiliser qui favoriseront l’augmentation des attributs de votre personnage, (endurance, dégât des armes, ou puissance de pouvoir), avec un niveau de difficulté accrue, ajustable à volonté, influent sur la qualité finale du loot qui vous sera accordé,(avec le nouveau type Apocalyptique qui surpasse désormais les loots de type légendaire), et permettant ainsi d’augmenter encore un peu plus la durée de temps de jeu.

Et là, c’est une autre histoire. Car si People Can Fly à voulu mettre de la difficulté dans son extension, on se retrouvera parfois dans des situations plutôt ardues avec des vague d’ennemis incessantes, mêlées à des mini boss, des suicidaire et on aura parfois l’impression de jouer à un left 4 dead plutôt qu’à Outriders.

Là ou on avait les niveaux de monde pour la campagne et celui de challenge lors de nos expéditions, People Can Fly a décidé de mettre une seule difficulté réglable pour l’ensemble du jeu. Celui-ci se nomme désormais “Niveaux Apocalyptique” au nombre de 40 et ce sera à vous de choisir le degré de difficulté que vous souhaitez aborder.

Une fois la Campagne terminé ? c’est quoi le END GAME ?

Lorsque vous aurez terminé la campagne solo, un nouveau donjon s’offre à vous: L’épreuve de Tarya Gratar.
Une immense zone regorgeant de mob et de boss, vous permettant d’obtenir un équipement digne d’Outriders.

A l’image des expéditions, trop de mort vous feront revenir au début, et vous devrez tout recommencer. Mais pas de panique vous garderez le stuff ramassé.

Du côté de la durée de vie de ce DLC, comptez environ 6 à 7 heures pour la campagne et ensuite ce sera sur  l’épreuve de Tarya Gratar que vous passerez le plus de temps afin d’optimiser votre personnage et ainsi obtenir le meilleur équipement possible.

CONCLUSION

Test : Outriders sur PS5

Vous l’aurez compris, Outriders Worldslayers apporte un bon contenu général en terme d’histoire. Cependant celui End Game est certes très bien, mais à mon sens vite lassant. Quand dans le jeu principal on pouvait varier les expéditions afin de ne pas voir une lassitude s’installer trop vite, ici seul  l’épreuve de Tarya Gratar est disponible et sera la même à chaque fois que l’on lancera le donjon. La seule différence sera la résistance et la quantité des ennemis selon votre niveau apocalyptique et quand bien même le boss final du donjon est excellent, on aura vite fait de s’ennuyer une fois ce dernier terminé plus d’une dizaine de fois.

Les développeurs nous disent travailler encore sur ce DLC et on ne peut que espérer de l’ajout de contenu afin d’enrichir l’expérience et obtenir plus de donjons ou de nouvelles expéditions.

Autant vous dire qu’à 40 euros le DLC , je vous conseilles d’attendre une promotion dans l’état actuel des choses

Test : Outriders sur PS5 réalisé par Trickz et Xam452 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.