Test : The Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5

Test : The Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5

6.3

SCENARIO

7.0/10

GAMEPLAY

6.0/10

GRAPHISMES

6.0/10

BANDE-SON

6.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

6.5/10

Les plus

  • Une histoire macabre inspirée de faits réels
  • Des choix qui comptent
  • Les podcasts en bonus

Les moins

  • Graphiquement inégal
  • Toujours des bugs malgré la mise à jour
  • Des mécaniques du genre usées

Test : The Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5

Genre : Horreur, Aventure
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Russe Sous-titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Portugais, Russe
Développé par Supermassive Games
Édité par Bandai Namco Entertainment Europe
Sortie France : 18/11/2022
Prix : 39,99€ sur le PS Store, 39,99€ version boîte
Taille : 40,07 Go version 1.003.000
Joueurs : 1 – 5 local (avec 1 seule manette) et 2 online (entre amis seulement)
Age minimum : 18

Site Web Officiel

SCENARIO

5 étoiles sur Trippe Advisor

Bienvenu à l’hôtel de H.H. Holmes. Ouvert en 1893 lors de l’exposition universelle de Chicago, cet accueillant lieu de vie n’est autre qu’un lieu de mort. Mais ça, le jeune couple signant le registre ne le sait pas encore. L’énigmatique directeur au chapeau melon et à la moustache courbée apporte les bagages dans la chambre nuptiale. En effet, il fait une fleur à ses jeunes clients en les surclassant. Après tout, la vie est courte et il faut savoir en profiter.

“un accident”

Malheureusement ils n’en profiteront pas trop. Considéré comme le premier tueur en série des USA, H.H. Holmes leur ôtera la vie dans cet hôtel construit comme un splendide donjon. Basé sur ce fait réel, Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5 nous invite à suivre l’équipe de Lonnit Entertainment fraîchement invitée dans une réplique de l’hôtel.

À la demande de son propriétaire Granthem Du’Met, la jeune équipe est autorisée à tourner un reportage sur ce lieu insolite. Vous entrez à 5…arriverez-vous à tous les faire sortir de ce qui semble être à nouveau un lieu de mort ?

GAMEPLAY

Les conséquences de la vie

Reprenant la formule d’Until Dawn du même studio, Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5 nous met dans la peau des 5 vidéastes plus ou moins amateurs. Chacun ayant une particularité (preneuse de son, caméraman ou encore crocheteur de serrure avec une carte !), il faudra tirer parti de celle-ci pour avancer.

Où vont vous mener les bruits de couloir ?

La finalité sera la même pour tous: dénicher des indices pour espérer s’en sortir vivant. Ensuite viendra le fatidique moment des choix secondaires (plutôt la vie privée des protagonistes) et principaux.

Ne rien faire est aussi possible mais…

Un court laps de temps vous est donné pour modifier le cours de l’histoire. Des prémonitions vous aiguilleront à les faire, encore faut-il les trouver et surtout bien les retenir. Ensuite le destin se chargera du reste.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Le diable est aussi dans les finitions

Avant tout, si vous optez pour la version physique de The Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5 évitez de vous lancer dans le jeu sans la mise à jour ! Déjà pour profiter des bonnes voix françaises (sauf dans le spa, allez savoir pourquoi) puis pour supprimer l’affichage tardif des textures ainsi que divers bugs. Mais vous conserverez une réalisation digne de la génération précédente.

Hormis de bonnes textures de peau et la présence d’une étincelle de vie dans le regards des héros, les animations sont rigides et les décors pas toujours très détaillés.

Évitez aussi de les faire courir, cela risque de vous faire rire alors que c’est un jeu d’horreur. Heureusement que les jeux d’ombres et de lumières rendent l’atmosphère de certaines pièces oppressantes. Côté bande son on ne note rien de particulier tant le peu de musique entendu reste un peu trop conforme au cinéma d’horreur. Classique donc mais toujours efficace. Quand à la DualSense, ses attributs ne sont guère exploités.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Un sentiment de déjà-vu

Partant d’une histoire vraie, la revisite de l’hôtel reste un petit moment de plaisir sanglant. On se retrouve aussi perdu que les héros lors des basculements de murs et on se demande comment le tueur va arriver à ses fins. Avec ou sans notre aide. Malgré ce jeu pervers du chat et de la souris, on note que toutes les cases du cahier des charges horrifique sont cochées.

Et l’heureux élu est ?

Comme tout bon “film interactif” d’horreur, vous aurez votre tête à claque. Et vous aurez également des problèmes de couple à prendre en compte.

Le traitement du tueur aurait pu prendre une tournure intéressante lorsqu’un enregistrement audio vient nous titiller les neurones. En effet, on se souvient toujours du nom des tueurs mais jamais de celui des victimes et encore moins des responsables de son arrestation. Et bien non, The Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5 reste sur un chemin horrifique un peu trop conventionnel. En revanche, on débloque des podcasts et interviews assez intéressantes durant l’aventure. Ils sont à écouter chez le narrateur (façon gardien de la crypte des fameux Contes) où vous pourrez également échanger des jetons contre des dioramas. Pour finir, un mode multi joueur est disponible mais il reste assez anecdotique pour en faire un atout.

CONCLUSION

Bien ancré sur des sentiers battus et rebattus du genre horrifique, The Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5 reste trop fidèle à ce que tout amateur du genre a déjà vécu. Un bref instant il aurait pu offrir une nouvelle lecture du genre mais les développeurs ont fait le choix de la prudence. À l’inverse, le jeu vous proposera des choix plus téméraires qu’il sera nécessaire de suivre pour espérer survivre. Comme un coup de hache a déjà été donné sur la partie technique, évitez que vos personnages ne subissent le même sort !

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : The Dark Pictures: The Devil In Me sur PS5 réalisé par Pascal84 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *