Test : Riders Republic sur PS5

Test : Riders Republic sur Playstation 5

7.4

SCENARIO

7.0/10

GAMEPLAY

8.0/10

GRAPHISMES

7.0/10

BANDE-SON

7.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

8.0/10

Les plus

  • Un gameplay simple...
  • Un monde ouvert et vaste
  • La variété des sports
  • Multijoueur

Les moins

  • qui ne plaira pas à tout le monde
  • Graphismes un peu datés
  • Peut être répétitif à la longue

Test : Riders Republic sur Ps5

Test : Riders Republic sur PS5 

Genre : Sport
Langues : Français, anglais… Sous-titres : Français, anglais, allemand…
Développé et édité par Ubisoft
Sortie France : 28/10/2021
Prix : 69.99€ sur l’eShop, 59,99€ version boîte
Joueurs : 1 joueur
Age minimum : 12 ans

Site Web Officiel

SCENARIO

Test Riders Republic sur PS5

Intro

Il y a 5 ans sortait Steep, un jeu open world de sports extrêmes développé par Ubisoft dans lequel on pouvait tout aussi bien pratiquer le ski, le wingsuit, la luge, le snow… Le titre était fun et les retours de joueurs étaient plutôt positifs. Un projet plus ambitieux a été annoncé il y a un peu plus d’un an : Riders Republic. Le but : poursuivre le travail réalisé sur Steep en essayant d’aller plus loin.

Direct dans le bain

On ne doit pas attendre bien longtemps avant d’être mis à contribution. Dès le début du jeu, on nous fait tester quelques disciplines disponibles dans le titre. On passe donc du vélo, au rocket wingsuit pour terminer avec une petite descente en skis. A force d’entrainement, le but sera de participer à la Rider’s Ridge Invitationnal. Mais avant cela, il vous faudra concourir dans de multiples épreuves, dans toutes les disciplines, devenir de plus en plus populaire et gagner des étoiles…

GAMEPLAY

 

Du sport extrême grand public

On ne jouera pas à Riders Republic pour la finesse du gameplay, c’est certain. Le but est de s’éclater donc peu importe si vos tricks ne sont pas d’une extrême précision ou encore si votre trajectoire n’est pas la plus adaptée, vous ne chuterai pas à chaque fois. Et honnêtement, au regard de certains chemins empruntés, heureusement que le gameplay n’est pas plus exigeant.

Les joueurs les plus pointilleux regretteront peut-être ce côté un peu “facilitant” du jeu mais cela le rend accessible à un plus grand nombre de joueurs. Cela ne veut pas dire non plus qu’il n’est pas possible de tomber, au contraire. Vous vous apercevrez rapidement qu’une chute peut vite vous coûter la première place. Il vous sera possible de vous remettre en course mais cela ne sera pas à votre avantage, forcément.

Vous pourrez aussi remonter le temps à l’aide de la touche R1 si vous souhaitez recommencer un trick. En utilisant cette fonction, vos adversaires, eux, continuent d’avancer mais au ralenti. Honnêtement, le plus simple en cas de chute reste d’appuyer plusieurs fois sur la touche O afin de réapparaitre en course.

Vous avez aussi la possibilité de choisir la vue que vous souhaitez : première personne ou troisième personne. A vous de faire un choix, cela permet entre autre de ressentir de meilleures sensations, surtout avec la Dualsense en main et le retour haptique.

 

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Concernant les graphismes, il y a de bons et de moins bons aspects. Les panoramas sont superbes et les jeux de lumières les rendent encore plus impressionnants. Par contre, techniquement, on aurait pu mieux faire. Les textures sont quelques fois grossières. Ce qui est sûr c’est qu’on ne jouera pas à Riders Republic pour se prendre une claque visuelle, même dans la configuration graphique optimale.

La bande son colle parfaitement au jeu. Le choix des musiques est très bon même si on se retrouve souvent à entendre les mêmes titres.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Progressez selon vos envies

Vous commencerez par créer votre personnage. Ensuite, une fois les premiers essais passés, votre carrière débutera avec les courses de vélo. Essayer de gagner un maximum d’étoiles pour pouvoir mettre la main sur d’autres disciplines et enfin vous qualifier pour la Rider’s Ridge Invitationnal. Pour cela, réaliser tous les défis proposés, partez à la découverte du monde, trouvez des points de vue ou des objets secrets…

Vous l’aurez compris, le jeu vous laisse le choix concernant la méthode de progression. Participer aux épreuves et débloquer de nouveaux équipements et éléments cosmétiques ou explorer le monde grâce aux différents modes de transport disponibles. Ou les deux. Selon vos envies et vos goûts. Le monde est ouvert et regroupe plusieurs parcs nationaux américains. La carte en elle même est bien imaginaire mais les parcs sont fidèles à la réalité.

Nous ne sommes pas seul…

Dans Riders Republic vous croiserez de très nombreux autres joueurs. Le jeu est avant tout multijoueur et vous rencontrerez donc d’autres camarades en parcourant la map ou encore dans certaines courses qui pourront accueillir cinquante concurrents en même temps. Autre mode de jeu assez fun auquel vous pouvez participer : le Tricks Battle Arena. Vous vous affronterez en équipe de six joueurs. Le but étant, dans une arène, de réaliser un maximum de tricks pour marquer des points et remporter la victoire.

CONCLUSION

Test : Riders Republic sur PS5

Riders Republic possède des atouts qui permettront à de nombreux joueurs de passer du bon temps. Les amoureux de sports extrêmes s’y retrouveront à coup sûr même si le gameplay assez simpliste pourrait ne pas convenir. Sur terre, dans les airs ou sur la neige, il y en a pour tout le monde. La touche multijoueur amène un intérêt supplémentaire, surtout dans les épreuves. Le monde ouvert, lui, nous offre une évasion très plaisante et satisfaisante.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : Riders Republic test sur PS5 réalisé par Nitnelav sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *