Test : Back 4 Blood sur PS5

Test : Back 4 Blood sur Playstation 5

7.4

SCENARIO

7.0/10

GAMEPLAY

8.0/10

GRAPHISMES

7.0/10

BANDE-SON

7.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

8.0/10

Les plus

  • Graphiquement soigné...
  • La création de deck
  • Les sensations en jeu
  • L'ambiance sonore
  • La coop en ligne

Les moins

  • mais qui pourrait être plus abouti
  • Manque de variété niveau zombie
  • IA alliée

Test : Back 4 Blood sur PS5

 

Test : Back 4 Blood sur PS

Genre : FPS, Shooter
Langues (voix) et sous-titres : Français, anglais
Développé par Turtle Rock Studios et édité par Warner Bros.
Sortie France : 12/10/2021

Prix : 69.99€ sur l’eShop, 69,99€ version boîte
Joueurs : Solo ou multi coopératif
Age minimum : 18 ans

Site Web Officiel

SCENARIO

Test Back 4 Blood sur PS5

Successeur de Left 4 Dead

A l’instar de Left 4 Dead, Back 4 Blood est un jeu d’action principalement multijoueur se déroulant dans un monde criblé de zombies et de monstres de toutes sortes. Le titre se joue en mode campagne jusqu’à 4 en collaboration (ou avec des bots, ce qui est beaucoup moins fun), et il propose également un mode PvP où les joueurs peuvent contrôler des survivants ou des infectés pour s’amuser sur des cartes spécialement conçues.

Un choix amusant, d’ailleurs, certainement motivé par le désir d’ajouter quelque chose de nouveau à un jeu qui souffre malheureusement de la comparaison avec ses prédécesseurs.

Après avoir choisi votre personnage parmi les cinq à votre disposition, vous pouvez commencer l’aventure. Accompagnés de trois autres aventuriers, nous parcourons les différents chapitres de l’histoire en essayant de ne pas se faire dévorer par une horde de mangeurs de cerveaux et pour se défendre, nous avons le choix. Fusil à pompe, fusil d’assaut, pistolet, grenade, cocktail molotov, batte de baseball etc… Tout ce qui est à disposition autour de vous peut vous aider à vous diriger vers les abris qui servent de points de contrôle pour souffler et faire le plein de munitions. Histoire de donner un peu de fraîcheur à cette formule connue des initiés, Turtle Rock a également mis en place un système de cartes qui apporte un peu de « stratégie » aux différentes parties. Intéressants sur le papier, celles-ci apporteront un peu de nouveauté sur le long terme à un jeu qui manque de surprises.

GAMEPLAY

Si le tout n’est pas désagréable à jouer grâce à un bon feeling manette en main dans les échanges de tirs et un jeu coopératif toujours aussi agréable et chouette, il y a un sentiment de déjà vu qui nous accompagne lors de nos parties. Plus agaçant, l’ambiance générale est moins réussie à mon goût que Left 4 Dead qui réussit avec brio à créer une vraie tension dans un jeu où l’on n’était jamais seul… Un exploit souvent copié à l’époque et rarement égalé. Il faut dire que les interactions entre des personnages bien trop bavards et la mise en scène n’aident pas vraiment à nous immerger comme il se doit dans l’univers du jeu. Même le système de cartes ne m’a finalement pas captivé plus que cela et j’espère vraiment qu’à la longue il me motivera à rester dans le jeu.
Quant à la partie compétitive, là aussi on a du mal à s’emballer et à plonger complètement dedans. En prenant la décision de séparer l’expérience PvP de la campagne, Turtle Rock se tire une balle dans le pied. Beaucoup plus brouillon et moins instinctif, ce multi-mode est une déception, surtout quand on repense (encore) aux jeux précédents. On peut toujours espérer de futures améliorations…

Pour ce qui est de l’utilisation de la Dualsense, on peut dire que le jeu est loin d’égaler un jeu comme Astrobot. Manette en main, les sensations sont agréables et les gâchettes adaptatives sont bien présentes mais les effets et les vibrations ne sont pas assez exploités. Cela manque encore de finesse.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Un petit côté cartoon

Graphiquement, le jeu est beau et tourne bien sur PS5. Le style ressemble bien sûr à celui de Left 4 Dead avec un aspect réaliste mélangé à des détails assez cartoon. Les zombies sont assez ressemblants à ceux de Dying Light mais en plus réactifs. Les ombres sont jolies et profondes, les lumières sont éclatantes et le sang gicle de partout. On trouve bien entendu mieux graphiquement dans les jeux actuels. Pour ce qui est du son, Back 4 Blood ne fait pas mieux que les thèmes entrainants de Left 4 Dead mais l’ambiance y est mieux travaillée : cris de zombies, les portes qui tentent de s’ouvrir, l’agonie des coéquipiers…

CONTENU ET DUREE DE VIE

Quelques nouveautés…

Le jeu ressemble à Left 4 Dead. Quoi de neuf alors? Et bien, on peut tout de même trouver quelques nouveautés. Les zombies ont muté et les infectés spéciaux sont plus forts et bien plus nombreux. On peut en trouver quatre nouveaux (mais qui rappellent les anciens) : l’ogre, les retches, les bruisers et les hockers. Le premier est un boss de 6m de haut, le deuxième possède un vomi acide, le troisième possède un bras en forme de massue qui fait extrêmement mal et le dernier est un mutant araignée qui est capable de se déplacer sur les murs.

De plus, à toutes ces mutations s’ajoute la grande nouveauté de ce jeu : le jeu de cartes. Au début de chaque partie, les joueurs ont la possibilité de choisir entre plusieurs cartes qui présentent des avantages. On peut avoir le droit à une meilleure santé, une meilleure résistance au feu, un gain de vie en massacrant des zombies avec des armes de mêlée… A savoir : les cartes choisies par un joueur sont bénéfiques pour l’ensemble du groupe. Si vous êtes en équipe, n’hésitez pas à communiquer pour faire les meilleures combinaisons.

Pour ce qui est de la campagne, vous aurez le choix entre le mode solo ou le mode coop. L’intérêt du jeu est tout de même de regrouper quatre joueurs afin de parcourir les différentes maps. Et ce qui est top c’est que le titre est crossplay, il est donc plus facile de trouver des partenaires. Un mode facile est proposé pour les débutants et un mode cauchemar pour les plus téméraires. Pour la campagne solo, petite ombre au tableau : l’IA. Vos compagnons se font joliment massacrer sans pour autant venir vous aider. Enfin, cela arrive quelques fois mais c’est tout de même rageant !

Je l’écrivais plus haut, il y a aussi le mode PvP. Vous incarnerez soit un survivant soit un infecté. Ce mode oppose deux équipes de quatre joueurs et se déroule en trois manches pendant lesquelles il vous faudra résister le plus longtemps. A la fin d’une manche, les joueurs changent de rôle.

Enfin, la re jouabilité de Back 4 Blood est plutôt bonne mais peut être un peu répétitive. Avec tous les loots, on nous pousse à explorer toute la map pour obtenir de nouveaux bonus que l’on va conserver au fil de la partie. Il y a aussi un système de points qui vous permettra de débloquer différentes cartes ou encore de nouveaux skins.

CONCLUSION

Test : Back 4 Blood sur PS5

L’expérience du jeu est très bonne et on ne peut pas être déçu par Back 4 Blood. C’est un titre fun, addictif, dynamique, nerveux et plutôt bien construit. Vous n’y jouerez pas pour l’aspect graphique qui reste en dessous de ce qu’on peut faire actuellement. On regrettera peut être le manque de grosses nouveautés mis à part le système de jeu de cartes et quelques nouveaux mutants. Malgré tout, cela relance le concept de Left 4 Dead, qui date tout de même des années 2008/2009.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : Back 4 Blood test sur PS5 réalisé par Nitnelav sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *