Test : The Dark Pictures Anthology : House of Ashes sur PS5

Test : Dark Pictures Anthology House of Ashes sur Playstation 5

8.8

SCENARIO

9.5/10

GAMEPLAY

8.5/10

GRAPHISMES

6.5/10

BANDE-SON

10.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

9.6/10

Les plus

  • Gameplay nouveau
  • Les personnages
  • Frissons garanties
  • Re jouabilité
  • Scénario Incroyable

Les moins

  • Graphisme
  • Conservateur moins présent
  • synchro labiale

Test : The Dark Pictures Anthology : House of Ashes sur PS5

Test : The Dark Pictures Anthology : House of Ashes sur PS5

Genre : Narratif, Horreur
Langues : Français Sous-titres : Français
Développé par Bandai Namco
Édité par Supermassive Games
Sortie France : 13/08/2021
Prix : 29.99€ sur l’eShop, 24.99€ version boîte 
Taille : 30GB
Joueurs : 1
Age minimum : 18+

Site Web Officiel

SCENARIO

2003 en Irak, les Forces Spéciales Américaines recherchent des armes de destruction massive. Lors de leur mission, ceux-ci se retrouvent piégés au milieu d’une embuscade organisée par la milice local. S’engage alors une bataille sanglante pour leur survie.

Durant la fusillade, les soldats voient le sol s’effondrer sous leurs pieds et se retrouvent dans des galeries souterraines ressemblant fortement à un ancien temple perdu.

Nous allons donc commencer notre histoire ici en suivant tour à tour les 5 personnages principaux de l’histoire (Nick, Salim, Eric, Rachel et Jason) qui vont se lancer dans l’exploration de cet ancien temple, abandonné depuis de nombreux siècles il semblerait. L’objectif reste le même que pour les anciens The Dark Picture: explorer les lieux, s’échapper, découvrir ce qu’il se passe ici. Mais d’affreuses créatures qui semblent habiter dans ces lieux comptent bien vous rendre la tâche plus ardue en ayant qu’un seul objectif : massacrer tous les intrus se trouvant sur leur territoire.

 

GAMEPLAY

 Les fans de la première heure et plus particulièrement ceux de l’épisode Little Hope, ne seront pas dépaysés. Rien n’a changé que ce soit les menus, les mécaniques du gameplay, l’interface tout est identique et donc nous ne serons pas perdus. Seule vraie GROSSE nouveauté de cet épisode, la caméra. Fini la caméra fixe nous frustrant parfois quand on veut regarder dans une direction, et bienvenue à la liberté, car c’est bien nous qui allons nous diriger là ou on le souhaite. Et autant dire que comme nouveauté, celle-ci est non négligeable, nous permettant d’explorer à notre guise en regardant partout comme on le souhaite et cela renforce également notre effet de surprise lors de certaines scènes si on n’a pas été assez attentifs dans certains passages.

House of Ashes propose également un nombre incroyable de possibilités scénaristiques différentes impactant votre scénario à chacun de vos choix et on dénombrera plus de 60 morts uniques différentes, toutes impactés par vos choix que ce soit en terme de dialogue ou de passage. C’est donc logiquement (comme dans les anciens titres de Supermassive Games), que chaque fin sera unique et avec un nombre de survivants différant pour chaque joueur. Vous l’aurez compris, House of Ashes garde le même esprit que Little Hope ou Man of Medan et si vous souhaitez découvrir toute les fins disponibles dans le jeu, vous devrez donc recommencer plusieurs fois afin de changer certains de vos choix cruciaux à la survie de votre équipe.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Côté ambiance, Supermassive nous offre une expérience de qualité comme à son habitude. L’immersion dans le jeu est totale grâce au son de l’environnement et les décors qui nous plongent dans une atmosphère pesante et stressante. House of Ashes nous rappellera (pour les plus anciens), un certain film excellent sorti en 2005:  The Descent.

House of Ashes est également doté d’une excellente réalisation, grâce à des doublage en VF de qualité (même si par moment la synchronisation labiale n’est pas parfaite), un scénario splendide et une bande-son à vous glacer le sang. Côté moteur graphique, les visages et leurs expressions sont au rendez-vous, les environnements avec les jeux de lumière nous plongent parfaitement dans le jeu et en définitive le titre est très bien même si on à l’impression que le moteur graphique aurez pu être un peu plus poussé pour une PS5. Mais cela n’enlève rien au charme de House Of Ashes.

 

CONTENU ET DUREE DE VIE

En terme de durée de vie, House of Ashes vous proposera une histoire d’environ 5-6 heures pour terminer une première fois le jeu. C’est peu me direz-vous, mais si vous souhaitez découvrir toute les fins possibles avec les scénarios alternatifs vous pourrez rejouer pendant des dizaines et des dizaines d’heures pour voir toutes les morts uniques disponibles et les fins alternatives.

CONCLUSION

Test : THE DARK PICTURES ANTHOLOGY: HOUSE OF Ashes sur PS5

Supermassive Games nous propose ici un excellent jeu, qui utilise une recette ayant déjà fait ses preuves par le passé, et nous prouve une fois de plus qu’à chacune de leur sortie, le scénario se rapproche de plus en plus de la perfection. Le studio suédois nous livre un jeu d’horreur narratif très prenant, avec un univers inédit, et une mise en scène, de ses personnages, attachante. Beaucoup plus travaillés que dans les précédents volets et nous permettant de réellement ressentir une connexion avec eux. Le jeu alterne entre cinématiques, QTE lors des courses poursuites, explorations et choix narratifs. Ces derniers impacteront le récit, et donc la rejouabilité prend tout son sens afin de voir un maximum de scènes disponibles dans le jeu. House of Ashes est tout simplement un film d’horreur interactif excellent.

Test : Dark Pictures Anthology House of Ashes sur PS5 réalisé par Trickz sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *