Test : DISCIPLES : Liberation sur PS5

DISCIPLES : LIBERATION

59.99 (édition standard)
7.9

SCENARIO

7.5/10

GAMEPLAY

7.5/10

GRAPHISMES

7.5/10

BANDE-SON

8.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

9.0/10

Les plus

  • Le mode tactique au tour par tour
  • L'évolution de la licence
  • La diversité du scénario

Les moins

  • Un mode 2 joueurs absent
  • Aucun consommable en combat
  • La vitesse de combat

Test : DISCIPLES : Liberation sur PS5

Test : DISCIPLES : Liberation sur PS5

Genre : Jeu de stratégie et de combats, RPG
Langues : Allemand, Anglais, Français (France) Sous-titres : Afrikaans, Allemand, Anglais, Chinois – simplifié, Chinois – traditionnel, Coréen, Espagnol, Espagnol (Mexique), Français (France), Italien, Japonais, Néerlandais, Polonais, Portugais (Brésil), Russe, Suédois, Thaï, Turc, Ukrainien

Développé par FRIMA STUDIO
Édité par KALYPSO MEDIA
Sortie France : 21/10/2021
Prix : 49.99€ sur le PlayStation store
Taille : 8.66 GO
Joueurs : 1(local) – 2 (en ligne)
Age minimum :

Site Web Officiel

SCENARIO

Un peu d’histoire…

Le 4 octobre 1999 voit le jour le premier opus de la licence DISCIPLES avec le titre “Sacred Lands”, un jeu mêlant stratégie au tour par tour, éléments RPG et le tout dans un environnement d’héroïc (dark) fantasy. Le but étant de recruter un maximum d’alliés (unités aux races diverses et variées) aux 4 coins des contrées pour partir à la conquête du royaume.

Le 21 octobre 2021, soit 22 ans plus tard, sort le titre “Libération”. Bien que le système et l’âme du jeu soient similaires, l’histoire fait peau neuve.

Votre âme se voit projeter dans une maîtresse de guerre nommée Avyanna. Bien qu’elle soit plus proche du titre de mercenaire, à votre arrivée dans le jeu, votre mission initiale est de mettre fin à un complot organisé en utilisant toutes les méthodes nécessaires pour venir à bout de votre cible. Pour la mener à bien, vous êtes accompagné(e) d’Orion, votre fidèle comparse.

Malgré le fait que votre motivation soit à son paroxysme, vous tombez dans une embuscade dans laquelle la mort semble inévitable. Pourtant, le jugement divin a décidé de vous graciez en réveillant en vous la source de magie qui sommeille.

Une illusion d’optique alliée à une déchirure cosmique vous propulse dans la cité perdue d’Yllian. Mystique et mythique, aux allures olympienne et divine, cette cité devient votre foyer d’accueil (hub) et le centre stratégique de votre conquête.

Bâtir votre empire et pactiser des alliances sur le terres de Nevendaar devient votre quotidien dans DISCIPLES : Liberation.

 

 

GAMEPLAY

Les studios KALYPSO MEDIA ont fait évoluer le titre “DISCIPLES” à travers les âges (contenu et qualité visuelle) mais ont gardé l’esprit du RPG qui en a fait le succès : son style de jeu.

Les phases de votre aventure sont segmentées en 3 zones distinctes :

  • La citée céleste : véritable HUB, ce sera pour ainsi dire votre repère. Comme son nom l’indique, il possède de nombreux bâtiments (certains en attente de construction) possédant chacun, plus ou moins, ses spécificités.
  • L’exploration des terres : à pied ou à cheval, ouvrez votre carte pour découvrir ce qui vous attend. Vous y trouverez votre quête principale et des secondaires, des ressources, des combats et des coffres.
  • L’infiltration : à pied seulement, avec un angle de vue plus proche et sans accès à votre carte. Vous avez pénétré un bâtiment (église, sous-terrain, etc.) et vous êtes à la recherche d’éléments et / ou évènements pour compléter vos quêtes. C’est bien souvent là que vous retrouverez les mini-boss et boss du jeu.

La phase de combat, quant à elle, se présente en la gestion d’une équipe (points de commandement) dans un environnement au tour par tour. Les points d’initiative deviennent essentiels dans le placement de base de vos unités (avant le combat).

La base du combat réside dans les points d’action et de mouvement que vos alliés possèdent et ce via un code couleur (bleu : déplacement, orange : attaque) dans une limite de 2 actions par tour (en début de jeu). On peut doubler la vitesse de combat et la multiplier par 4 n’aurait pas été de refus (surtout en phase ennemie)…

Early game, vos unités possèdent 2 compétences : une compétence offensive sans tant de recharge et une compétence offensive ou défensive (ex : buff, soin) nécessitant une moyenne de 3 tours pour être relancée.

Vous allez devoir jouer avec la portée de vos sorts d’attaque, dévier les pièges sur le terrain, récupérer les buffs qu’il comporte et analyser l’équipe adverse, pour mener à bien l’issue de votre combat.

Let’s fight for victory !

 

 

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Test : DISCIPLES : Liberation sur PS5

En 2009 sortait DISCIPLES III : Renaissance, apportant son lot d’amélioration vis-à-vis des versions antérieures.

L’opus Liberation ne fait pas exception à la règle. 12 ans après, les studios FRIMA ont, une nouvelle fois, boosté la direction artistique afin de créer un jeu fluide, rapide, détaillé et harmonieux envers cet environnement (dark) médiéval-fantasy.

Chaque contrée possède un environnement et une histoire unique (terres de lave, terres glacées, prairies, etc.). Même si vous vous y rendrez, petit à petit, selon le mode de difficulté proposé (facile, moyen, difficile).

Les unités de combat “standard” possèdent un design similaire à celui de l’ennemi, contrairement aux unités de combat supérieur ou “compagnon” qui possèdent un chara-design unique (atout charme, commandement élevé et puissance en adéquation). Merci à Corisandre de devenir notre premier mage / healer et d’avancer avec nous dans l’aventure !

Les effets des sorts offensifs rendent les combats spectaculaires. Ils apportent dynamisme et couleurs en renforçant l’énergie visuelle et neutre d’un terrain de guerre.

Concernant l’ambiance musicale

A destination environnementale, elle fusionne parfaitement avec l’ambiance du jeu et s’adapte en fonction de trois facteurs : les combats, les dialogues et les terres à explorer.

Musiques et instruments tout droit sortis de l’époque médiévale mais également rythmée par des violons endiablés. Certains combats nous donnent l’impression d’écouter les titres et de voir (frénétiquement) danser la célèbre Lindsey Stirling.

 

CONTENU ET DUREE DE VIE

Êtes-vous prêt à plonger dans une aventure riche en contenu, qui nécessitera d’accaparer, à minima, 80 heures de votre temps de jeu habituel ?

Welcome, fighter !

Voici les différents éléments qui s’entremêlent et qui deviennent indispensables dans votre expérience sur DISCIPLES : Liberation

  • La citée (hub et bâtiments) 
    • La forge : pour améliorer votre équipement et les fusionner
    • Tourelles, cimetière et centre des armées : pour recruter et former vos unités de combat
    • La tour de commandement: pour ajouter de nouveaux sorts à votre grimoire (seule la protagoniste en a l’accès) et échanger avec vos compagnons et accéder à la carte des missions
  • Dialogues et alliances

Les dialogues sont omniprésents dans votre aventure mais ne sont pas trop longs, ni répétitifs. Pour la quête principale l’audio y est même associé !

Certains ne sont pas anodins et votre influence créera de nombreuses possibilités (mécanique) :

Coeur, ailes d’anges, cornes de démon, langue de serpent, épées de combat et recrutement sont des options qui viennent donner vie à votre personnage et à sa ligne de conduite (influençant le reste du jeu).

  • Missions / Quêtes 

Frima Studio affirme que les jeu est composé de plus de 270 quêtes mêlant principales et secondaires.

Chaque mission permet d’obtenir des équipements, de l’or, des bonus /malus avec les factions (alliées ou ennemies) voire  des compagnons. A cela s’ajoute de l’expérience pour montrer le niveau de vos personnages (indispensable pour la suite de l’histoire).

  • Unités et évolution

Là encore il faut dissocier votre héroïne du reste de vos unités. Elle seule possède un équipement personnalisable (design) qu’il faudra modifier et améliorer selon votre style de jeu.

Son niveau maximal affecte celui de vos unités (qui sont nourries d’expérience de combat et des ressources collectées).

CONCLUSION

Test : DISCIPLES : Liberation sur PS5

Avec une campagne solo de plus de 80 heures et une narration en trois actes, vous allez prendre plaisir et part au combat à travers le personnage d’Avyanna. Construisez votre base, partez à la conquête du territoire et écrivez votre propre histoire pour débloquer l’une des 5 fins du jeu !

 

Test : DISCIPLES Liberation sur PS5 réalisé par Herzekiel sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *