Test : Voice of Cards: The Isle Dragon Roars sur PS4

Test : Voice of Cards: The Isle Dragon Roars sur PlayStation 4

7.4

SCENARIO

7.5/10

GAMEPLAY

7.0/10

GRAPHISMES

7.5/10

BANDE-SON

8.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

7.0/10

Les plus

  • Des héros atypiques
  • Le mélange carte/RPG réussi
  • L'ambiance fait mouche
  • Un multi local sympa

Les moins

  • Peu de difficulté
  • Une maigre rejouabilité

Test : Voice of Cards: The Isle Dragon Roars sur PS4

Test : Voice of Cards: The Isle Dragon Roars sur PS4

Genre : RPG
Langues : Anglais, Japonais Sous-titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais
Développé par ALIM
Édité par Square Enix LTD
Sortie France : 28/10/2021
Prix : 29,99€ sur le PS Store
Taille : 2,71 GB
Joueur : 1 – 4 local
Age minimum : 7

Site Web Officiel

SCENARIO

Peur du Dragon

La reine Vanilla de l’île du Repos lance un appel à tous ses sujets pour partir à la chasse au dragon. Attention pas n’importe lequel: un mystérieux monstre rugissant prêt à dévorer quiconque s’approchant de lui. Fidèle envers la reine, l’équipe des aventuriers de l’Ordre Blanc a dores et déjà répondu présente. Comme la chasse est ouverte à tous, vous décidez également de vous inscrire sur le registre afin que la récompense vous revienne.

Ou pas

Et oui, on n’est vraiment pas sûr du résultat lorsque l’on s’auto-proclame héros. Qu’à cela ne tienne, c’est avec Lazuli (votre monstre de compagnie) que vous partirez à l’aventure. Mais comme votre style est inimitable, vous enrôlez également la magicienne Onyxa qui voue une haine sans nom au Dragon.

L’aventure commence bien

Plus proche de la Trifarce que de la Triforce, votre équipe est prête à terrasser ce monstre. À un détail près: quelqu’un l’a déjà vu ?

GAMEPLAY

Un RPG qui joue cartes sur table

Savant mix entre jeu de plateau et RPG, le gameplay est connu de tous malgré l’enrobage à base de carte. Il s’agit bel et bien de traditionnel combat au tour par tour dans un monde d’heroic fantasy.

La base est là

Totalement indépendant de la map, le plateau des combats viendra se poser dessus. Très lisible, il comprend tout ce dont vous avez besoin.

Votre équipe et objets sont en bas

Lorsque vient le tour d’un de vos personnages, il suffit de choisir une carte d’action/inaction ou d’objet (pour fuir c’est la touche Options) afin de faire un maximum de dégâts ou bien pour soigner vos compagnons. En outre, les gemmes contenues dans la boîte vous aideront grandement car elles sont indispensables pour lancer des attaques spéciales pouvant être amplifiées par un lancer de dé.

Cette attaque m’a coûté mes 2 dernières gemmes

Cela donne une pointe de stratégie car vous gagnez une gemme à chaque nouveau tour. À vous de bien les utiliser tout comme bien équiper vos alliés pour gagner en attaque/défense. Si le dé donne une petite part de chance, n’utilisez pas le hasard dans le menu équipement.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Des cartes pour suivre la voix

Sous la houlette de Yoko Taro (Drakengard et Nier), ses compères Kimihiko Fujisaka (design) et Keiishi Okabe (soundtrack) ont réussi l’alliance de la simplicité des cartes avec une atmosphère héroïque.

Le plateau de jeu est épuré

Bien qu’en dessous du design des cartes de personnage, parcourir l’île et voir les cartes se retourner sur des airs d’inspiration celtique est très agréable. De plus, le choix de Todd Haberkorn pour la voix anglaise du maître du jeu est une réussite qui prend encore plus d’ampleur avec un casque. Le jeu ne s’appelle pas Voice of Cards pour rien !

Même sur carte, le menu est appétissant

On gagne véritablement en immersion, ce qu’il nous fait très vite oublier la faible qualité des vidéos entre les chapitres.

CONTENU ET DUREE DE VIE

RPG chill pour héros en devenir

Durant la dizaine d’heure (un peu plus pour le 100%) nécessaire pour boucler l’aventure, il se peut que vous ne rencontriez pas la mort. Amateurs de difficulté, vous n’en trouverez pas ici. Par contre, tout le monde trouvera une histoire mêlant héroïsme saupoudré d’évènements (plus ou moins) malchanceux ainsi qu’une touche d’humour au moment où l’on s’y attend le moins.

Et si vous saviez comment ce pauvre Blob finit !

Sachez que durant votre périple vous débloquerez de l’équipement cosmétique (principalement des dés) qu’il est également possible d’acquérir en DLC (certains sont exclusifs). Les options permettront également de consulter toutes les cartes débloquées ainsi que les vidéos.

Le verso se débloque sous conditions

De quoi passer un bon moment sans se prendre la tête. Pour ça, il y a le mode multijoueur.

Des cartes, une manette et des amis

Comme le jeu a le bon goût de proposer une partie de cartes entre amis avec une seule manette (il suffit de se la passer), ne vous en privez pas. En revanche le jeu de base consiste simplement à faire des suites de 3 cartes ou des paires. Donc passez directement au jeu avancé qui s’avère être bien plus fourbe grâce aux pouvoirs des cartes.

Spoiler: oui

Ce jeu serait idéal en online mais il a malheureusement passé son tour. Et aucune carte tirée n’ajoutera ce mode.

CONCLUSION

Bien que toutes les cartes soient correctement mélangées, Voice of Cards: The Isle Dragon Roars sur Playstation 4 a oublié la carte de la difficulté. Malgré tout, cette absence n’empêche pas de vivre une aventure un peu courte mais dépaysante par ses rencontres à défaut d’originalité dans son déroulement. S’il sera difficile d’y revenir une fois la quête principale bouclée, le multi local devrait prolonger l’expérience. Il ne vous reste plus qu’à jeter un dé en espérant que le résultat vous soit favorable !

Test : Voice of Cards: The Isle Dragon Roars sur PS4 réalisé par Pascal84 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *