Test : Void Terrarium++ sur PS5

Test : Void Terrarium++ sur Playstation 5

7.2

SCENARIO

7.0/10

GAMEPLAY

8.0/10

GRAPHISMES

6.0/10

BANDE-SON

7.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

8.0/10

Les plus

  • Une bonne fusion de plusieurs style
  • Le farm qui pousse au craft
  • Mort non pénalisante
  • L'intéressante complexité
  • Prise en main

Les moins

  • Diversité des décors
  • Musique répétitive
  • En anglais uniquement

Test : Void Terrarium++ sur PS5

 

Test : Void Terrarium++ sur PS5 

Genre : Aventure, Plateforme, Roguelike
Langues : / Sous-titres : Anglais
Édité et développé par NIS America
Sortie France : 21/05/2021
Prix : 39.99€ sur l’eShop, 39,99€ version boîte
Joueurs : 1 joueur
Age minimum : 7 ans

Site Web Officiel

SCENARIO

Test Void Terrarium sur PS5

De son vrai nom Void tRrLM(); //Void Terrarium, Void Terrarium est présenté comme un roguelike. On pourrait aussi le considérer comme un dungeon crawler à la manière d’un Pokémon Donjon Mystère. NIS nous sort de son chapeau un jeu original et assez inattendu.

L’Histoire…

Dans un futur chaotique, des spores toxiques ont été lâchés dans l’air par des champignons, obligeant les humains à se réfugier sous terre. Ils ont même construit une intelligence artificielle pour les aider à gérer leur vie sous-terraine. Mais celle-ci observant l’égoïsme humaine, elle rationna les différentes ressources pour permettre au maximum d’humain de survivre. Bien entendu, cela n’a pas plus et les survivants ont essayé de détruire l’IA qui, pour se protéger, détruisit alors tout ce qui l’entourait. Et vous dans tout ça? Vous incarnez un petit robot. Vous tomberez alors sur une fillette : la dernière survivante de l’espèce humaine en piteux état. Par chance, l’IA se trouve non loin de là. Regrettant son acte, elle vous aidera et vous guidera afin de récupérer matériaux et substances nécessaires à la survie de la jeune fille.

GAMEPLAY

Il y a donc des phases d’exploration avec des donjons générés aléatoirement et du loot qui permettra d’améliorer votre petit robot. Il faudra bien gérer votre inventaire car vous ne pourrez pas tout embarquer ! Le jeu se déroule en une sorte de tour par tour. On se déplace d’unité en unité et l’ennemi en fait de même pour chacun de nos mouvements. Pour ce qui est de l’attaque, même chose. Une attaque compte comme un mouvement. Vos déplacements et vos actions doivent être stratégiquement réfléchis lors de vos combats.

Chaque geste, chaque mouvement, chaque attaque nécessitent de l’énergie. Il faut donc être vigilant à ses points de vie mais aussi à sa jauge d’énergie. Si l’un ou l’autre atteint zéro, c’est perdu et retour à la case départ, au terrarium. A chaque run, vous repartez quasi de zéro, sans les améliorations glanées précédemment. A vous donc d’être malin et stratégique pour ne pas répéter vos erreurs. Vous apprendrez aussi petit à petit des attaques spéciales vous permettant d’infliger plus de dégâts à vos adversaires. Pointe d’ombre, certaines améliorations seront quasi obligatoires pour progresser dans certains niveaux. Le vol de vie par exemple. S’il est en votre possession, vous êtes quasiment immortel, si vous ne l’avez pas, vous êtes quasi sûr de perdre ! En gros, il vous faudra une grosse part de chance pour réussir certains runs !

Un peu plus tard, vous aurez la possibilité de gérer votre terrarium à distance, pendant l’exploration des donjons. Une petite toute de Tamagotchi avec un gameplay très année 80.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Lors de la gestion du terrarium ou des phases narratives, on a le droit à du 2D et un défilement horizontal. On croirait un style “fait à la main”. Le coeur du jeu, dans les “donjons”, lorsque le petit robot part à l’aventure, se déroule avec une vue par dessus. Aspect jeu vidéo classique, rétro, mais non pixélisé. La version ++ offre de nouveaux environnements mais on peut regretter tout de même la répétition des décors.

La musique est plus ou moins agressive selon votre progression. Entre style électro et synthwave, la bande son est plus un fond sonore qui s’associe parfaitement au jeu mais elle est tout de même loin d’être inoubliable.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Le contenu se résume à la quête principale et à la gestion de votre terrarium. Le but premier est de sauver la jeune fille. Il faudra donc trouver des items et de la nourriture (non contaminée de préférence) dans les différents niveaux afin d’y parvenir. Le scénario peut être terminé très rapidement ou longuement. Selon les bonus sur lesquels vous tombez, si vous trouvez rapidement ce que vous cherchez… La durée de vie est tout de même conséquente

J’ai écris précédemment qu’on démarrerait chaque niveau de quasi zéro. Quasi car entre deux missions, vous aurez la possibilité de crafter des objets, des décos qui permettront d’offrir des bonus permanents au petit robot. Pour chaque mobilier ou déco crafté dans votre terrarium, vous pourrez augmenter votre nombre de slots dans votre inventaire, avoir des points d’attaque ou de défense supplémentaires, un peu de santé en plus… Cela donne le sentiment de progresser un peu malgré le fait de repartir souvent de rien.

La version ++ offre d’ailleurs à cette version next-gen du contenu supplémentaire : des améliorations techniques comme des emotes, des costumes, des coupes de cheveux et de nouvelles maladies pour la jeune fille.

CONCLUSION

Test : Void Terrarium++ sur PS5

Void Terrarium++ offre une belle expérience mais est certainement réservé aux joueurs patients. La mécanique du jeu est plutôt facile et rapide à prendre en main mais reste tout de même complexe. La mort n’est pas pénalisante et le gameplay vous poussera à continuer de jouer malgré les nombreuses frustrations. Visuellement l’interface est simple mais on déplorera le manque de diversité dans les décors. Les non-anglophones et les joueurs passionnés d’action passeront leur chemin, pour les autres il faudra vous armer de patience (et de chance)

Test : Void terrarium++ sur PS5 réalisé par Nitnelav sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *