Test : Chivalry 2 sur PS5

CHIVALRY 2 sur PS5

39.99 euros
7

SCENARIO

2.0/10

GAMEPLAY

8.0/10

GRAPHISMES

9.0/10

BANDE-SON

9.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

7.0/10

Les plus

  • Revivre la guerre (moyen-âge)
  • Différentes classes jouables et personnalisables
  • Humour et humoir noir

Les moins

  • Le temps et lieu de ressurection
  • Ne peut être joué hors ligne
  • Pas d'histoire ou mode campagne

Test : Chivalry 2 sur PS5

Test : Chivalry 2 sur PS5

Genre : FPS – Medieval, hack’n’slash, combat
Langues : Anglais Sous-titres : Allemand, Anglais, Chinois – simplifié, Chinois – traditionnel, Coréen, Espagnol, Français (France), Italien, Japonais, Polonais, Portugais (Brésil), Russe

Développé par TORN BANNER
Édité par tripwireinteractive, deepsilver
Sortie France : 08/06/2021
Prix : 39.99€ sur le PlayStation store, 29,99€ en version boite
Taille : 13.83 GO
Joueurs : 1  (jusqu’à 64 joueurs en ligne)
Age minimum : 18+

Site Web Officiel

SCENARIO

Vous voilà plongés au moyen-âge, période de l’histoire de l’Europe, s’étendant de la fin du ve siècle à la fin du xve siècle, qui débute avec le déclin de l’Empire romain d’Occident et se termine par la Renaissance et les Grandes découvertes. Cette époque est marquée par des famines, la peste noire et les guerres qui réduisent fortement la population de l’Europe occidentale tandis que l’Église catholique traverse de profondes crises politiques. Les changements culturels et technologiques de la période transforment néanmoins la société européenne et ouvrent la voie à la Renaissance et à l’époque moderne.

Après ce bref cours d’histoire, c’est la partie “guerre” qui nous intéresse et qui représente le sujet phare de cet opus : Chivalry 2 (Chevalerie). 2 maisons fictives font leur apparition : la maison rouge MASON (oui en français ce n’est pas fou) et la maison bleue AGATHA (ça ne claque pas non plus). Il fallait bien que les studios s’occupent de la création de factions ennemies, que vous choisissez lors d’une bataille et modifiable à votre guise. Sinon vous pouvez prendre l’option “chacun pour soi” (selon le mode de jeu).

Nous espérons que votre petit cœur est bien accroché, car c’est une lutte sans pitié qui s’annonce. “Les visiteurs” n’ont qu’à bien se tenir. Brandissez votre épée, le combat s’annonce acharné !

 

 

GAMEPLAY

Le jeu débute automatiquement par un tutoriel vous permettant d’acquérir les bases de la chevalerie (non pas auprès des gentes dames, mais avec votre douce épée). Attaques frontales, latérales, rotatives ou chargées vous apprenez également à parer et à vous protéger. Votre manette devient vos mains et le gyroscope de cette dernière permet de réaliser des mouvements plus réalistes (notamment pour les rotations et la protection).

Maintenant que vous pouvez défaire la vie de vos assaillants, il est temps de partir en guerre ! Pour cela, plusieurs modes de jeu s’offrent à vous :

    • Modes Mixtes de 40 à 64 joueurs (en ligne) : à objectifs revisités. Vous avancez avec votre armée pour compléter des missions et vaincre la faction ennemie : prendre des remparts, pousser des béliers, défendre le pont, tuer le Roi ennemi, etc.
    • Chacun pour soi (en ligne) : composé de matchs à mort classique, sur une map (carte de jeu) aléatoire, en mode arène où l’objectif est de faire le plus de morts!
    • Entrainement / Tutoriel (hors ligne) : si vous ne vous rappelez pas comment activer un objet, jeter votre lance dans la tête de l’adverse ou encore pousser votre cri de guerre, pensez à y faire un petit tour !

 

 

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Très belles prouesses, côté graphique, de la part des studios tripwireinteractivedeepsilver.

Vous allez vraiment vous fondre dans l’environnement et son histoire. Tel est pris de réalisme que vous aurez de la peine lorsque la tête de votre personnage tombera. Les décors sont représentatifs des scènes de guerre médiévales et, si la mécanique des mouvements n’était pas quelquefois linéaire, vous pourriez croire à la vision d’un film.

Prenez part à un vrai siège moyenâgeux ! Outre les décors, les effets de lumière, de flamme ou de giclée de sang (moins de 18 ans s’il vous plait) ne se font pas prier. On adore ! Les studios ont également repris les costumes et armes de cette ère afin de créer un vrai sentiment d’immersion.

Côté son, du lourd a été signé pour ce titre : musiques composées par J.D. Spears et Ryan Patrick Buckley, réalisées par le superbe “Budapest Scoring Orchestra” mené par Robert Adams.

 

CONTENU ET DUREE DE VIE

Au fur et à mesure de vos tueries et de vos victoires, vous obtenez de l’expérience et de la monnaie qui permettent d’accéder à la boutique et à la personnalisation des différentes classes du jeu. Chacune d’elle possède ses caractéristiques (santé, vitesse de déplacement, stamina), les armes / armures qu’elle peut porter et des attaques spéciales :

  • Archer :

    Compétences spéciales : Brasier (embrase vos flèches), Bannière (soigne vos alliés), Carquois (recharge vos munitions)

  • Chevalier :

    Compétences Spéciales : Jarre d’huile (grenade incendiaire), Trompette (soigne les alliés), Bannière (soigne les alliés)

  • Avant-garde :

    Compétences spéciales : Trompette (soigne les alliés), Carquois (recharge vos munitions), Jarre d’huile (grenade incendiaire)

  • Fantassin :

    Compétence spéciale : Kit de bandages (soigne les alliés)

La boutique du jeu permet d’acheter de nouvelles armes et armures, pour chacune de vos classes (et de vos maisons) afin de personnaliser au maximum vos personnages avant d’aller au front. D’une rareté “normale à légendaire”, vous n’avez pas fini de collectionner ces items. D’ailleurs, si vous voulez personnaliser votre héros à votre image, c’est tout à fait possible grâce à l’éditeur de contenu (cheveux, yeux, etc.).

Voilà un titre qui n’a pas de durée de vie particulière. Cette dernière dépendra des joueurs. Soit vous voulez dépenser votre énergie pour le fun, jouer en ligne avec vos amis (ou pas) et vous défouler sur le corps de vos adversaires, et ce, sans retenue ni limitation de temps, soit vous souhaitez débloquer tous les items (objets présents en jeu) et chaque trophée pour valider le jeu à 100% et vous en arrêtez là. Bien évidemment, sans abonnement en ligne, ce sera plus compliqué.

CONCLUSION

Sorti en octobre 2012, Chilvary 1 (Medieval Warfare) apportait un genre de FPS qui se démarquait de la concurrence via un mode MEDIEVAL. Chivalry 2 est en quelque sorte une version améliorée de cet opus avec plus de compétences, de maniabilité, de performances graphiques, d’items en jeu ! Malgré le côté tragique de cette époque (et de ses guerres), le jeu garde un côté drôle et loufoque via les émoticônes et les attitudes disponibles. N’oubliez pas d’activer le son in-game, le cri de guerre des personnages est sensiblement cocasse !

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : CHIVALRY 2 sur PS5 réalisé par Herzekiel sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *