Test : Lost Judgment sur PS5

Test : Lost Judgment sur PlayStation 5

8.8

SCENARIO

9.2/10

GAMEPLAY

8.5/10

GRAPHISMES

8.5/10

BANDE-SON

8.5/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

9.5/10

Les plus

  • Transfert de sauvegarde PS4 possible
  • Une histoire maîtrisée servie par des personnages attachants
  • Des activités annexes à foison
  • Un chien et un skateboard !
  • Temps de chargement presque oublié

Les moins

  • Pas de bond graphique
  • Les clubs du lycée pas toujours intéressants

Test : Lost Judgment sur PS5

Test : Lost Judgment sur PS5

Genre : Action
Langues : Japonais, Anglais Sous-titres : Allemand, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Japonais
Développé par Ryu Ga Gotoku Studio
Édité par Sega Europe Ltd
Sortie France : 24/09/2021
Prix : 59,99€ sur le PS Store
Taille : 47,13 GB
Joueurs : 1 – 2 (jeux d’arcade seulement)
Age minimum : 18

Site Web Officiel

SCENARIO

2 ans après une première aventure éclatante, Le détective Takayuki Yagami et son ami Kaito rempilent dans Lost Judgment sur Playstation 5. Si le premier opus prenait le temps de faire les présentations, cette seconde aventure rentre directement dans le vif du sujet. Ou plutôt dans le lard car nos compères sont en déjà en pleine enquête très…sérieuse !

Il n’y a pas de petite enquête, surtout quand les factures s’accumulent

Après une courte filature et quelques égratignures, le petit-ami volage est pris en flag. Et comme vous savez poser les bonnes questions, il va tout balancer.

Poser les bonnes question = mettre la pression

Pensant clore l’affaire rapidement, Tak décide de faire un crochet par le cabinet d’avocats Genda. Mais ses anciens collègues sont sur une affaire bien plus complexe qui n’aurait apparemment aucun lien avec son petit délit vite résolu.

Apparences trompeuses

Le présumé tripoteur de la vidéo volée et diffusée en boucle se nomme Ehara. Oui présumé, car son procès est en cours. En le défendant du mieux qu’ils peuvent, Saori et les avocats du cabinet Genda ne pensent pas parvenir à l’innocenter. La victime est formelle et la vidéo pèse en la défaveur de l’accusé. Mais à la surprise générale, Ehara va se déclarer coupable…

…d’un autre crime resté inconnu du grand public ! Un corps a été découvert du côté de Yokohama et notre auto-proclamé coupable a des aveux à faire. Suivant son instinct, Tak veut en savoir plus et profite de l’occasion pour rejoindre ses amis Fumiya Sugiura et le geek Tsukumo dans le quartier de Yokohama. Ils ne seront pas trop de 4 pour se lancer dans cette affaire qui va rajeunir nos 2 héros.

GAMEPLAY

Gestes et postures de l’inspecteur Gadget

En bon détective, Tak devra se fondre dans le décor lors de scènes de filature ou d’infiltration. Si les premières sont sensiblement identiques au premier volet, les phases d’infiltration viennent s’ajouter au gameplay. Raser les murs sera monnaie courante jusqu’à faire diversion si besoin.

Avec un fumigène c’est mieux

Ces actions restent tout de même très dirigistes et n’espérez pas improviser une nouvelle méthode. En revanche les passages d’escalade (lors de recherche ou de fuite) vous laisseront un peu de marge de manœuvre sur les chemins à emprunter.

On reste concentré sur ce que l’on fait !

Gardez tout de même un œil sur votre jauge de force pour éviter de chuter lourdement. Mais n’oubliez pas que vous êtes aussi un détective qui devra discuter et présenter des preuves (toujours dénichées lors d’enquête en vue FPS) au bon moment pour déverrouiller diverses situations. En plus du drone, vous aurez de nouveaux gadgets facilitant vos fouilles.

Le micro qui entend vraiment tout

En dernier recours, Yagami parlera d’une manière plus radicale.

Vipère aux poings

En plus de la grue (large impact d’attaque) et du tigre (attaque chargée pour du corps à corps efficace), la posture du serpent (esquive rapide idéale face aux ennemis armés) fait son entrée. Une simple pression sur le bas de la croix directionnelle permet de switcher le style en plein combat.

Les attaques EX du serpent claquent bien

Toujours complet, le système de fight permet de parer, d’empoigner les ennemis et d’utiliser tout ce que vous trouverez à proximité pour cogner. La jauge de furie se remplira au faire et à mesure des coups donnés (pensez à boire pour la remplir d’un coup !) et vous aurez le choix entre utiliser un segment pour une attaque EX ou bien passer en mode rage. Ce dernier laissera la jauge se vider entièrement pendant que vous profiterez de mouvements plus rapides. À vous de faire le bon choix pour gagner un maximum de PA afin de débloquer de nouvelles aptitudes.

Toujours plus d’aptitudes

Si cela ne vous suffit toujours pas, le jeu proposera un compagnon canin en guise d’allié. Parfait car 2 combattants qui ont les crocs feront 2 fois plus de dégâts. Et en prime, il vous aidera à renifler des pistes.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Moteur du Dragon au ralenti

Hérité du précédent volet et de Yakuza: Like a dragon, le Dragon Engine peine à afficher une nette amélioration graphique. Que ce soit dans Kamurocho ou dans le quartier d’Ichinjo, les amateurs retrouveront certes leurs marques mais ne verront pas de grande différence. Malgré la présence d’un mode performance graphique faisant perdre le 60 fps, vos yeux ne brilleront pas plus.

Selfie sans filtre

L’ambiance sonore reste également dans la lignée des 2 franchises: simple et immersive, elle donne de la vie aux quartiers. Il ne nous manque que les odeurs ! Malgré la mise en retrait des musiques, certaines colleront parfaitement à de cocasse situation.

De toute façon il y aura de la bonne musique au cours de danse. Par contre pas sûr que vous brillerez par vos pas !

En ce qui concerne l’utilisation de la DualSense, son utilisation est timide mais rend hommage à l’objet incontournable de Tak: son smartphone. Dès qu’il vibre, on a vraiment l’impression d’en tenir un entre les mains.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Sauvée par le gang

Bien qu’ayant de la bouteille, nos 2 héros vont vivre une cure de rajeunissement en retournant à l’école. Mais ils vont vite déchanter en découvrant une ambiance peu idyllique.

L’enquête prend rapidement une tournure sérieuse en décryptant avec justesse et cruauté les comportements d’harcèlement scolaire. Le tout sous les yeux d’adultes pas toujours bienveillants. La jeune Koda en fera les frais jusqu’à l’intervention du futur conseiller externe du Club des Mystères (d’autres club du lycée sont à débloquer), le bien nommé Tak.

Les années battes

Toujours habile et savamment écrit, le scénario ne faiblit pas. De plus, la mise en scène se permet de rajouter un humour bienvenu dans d’intenses moments. Les jugements posés de Tak contrastent toujours avec la fougue de Kaito. Bien plus attiré par une prof, ce dernier apporte un peu d’insouciance tout comme les élèves rencontrés.

Ah ah oui !

Bien que le jeu permette d’enchaîner la trame principale en ligne droite (plus de 25h), il est vivement recommandé de savoir prendre son temps.

1 lycée, 2 quartiers, plein de possibilités

En un coup de taxi vous changerez de quartier. Et c’est le seul moment où vous verrez un (court) écran noir de chargement ! Une belle prouesse qui permet d’enchaîner la multitude de quêtes annexes toujours aussi barrées.

Notre détective possède une Master System (avec Alex Kidd inclus) au bureau qui attend d’être alimentée par les 7 cartouches dispersées dans les 2 quartiers. Les salles d’arcade (avec Sonic The Fighters entre autres) sont toujours présentes ainsi que le casino, le shogi, le VR amélioré et quelques autres activités pour épater votre future petite-amie. Le meilleur moyen de passer d’une salle de jeu à l’autre sera d’utiliser la belle nouveauté: le skateboard.

Avec style !

Mais n’allez pas trop vite car certaines conversations anodines peuvent renfermer une véritable quête. Grâce au hack de l’application Chatter par Tsukomo, de nouveaux mots clefs apparaîtront suivant ce que vous entendrez. Et vous n’aurez plus qu’à vous laisser guider vers une destination inconnue avec une récompense à la clef. Notez que les plus impatients n’attendront pas le New Game+ pour partir à la chasse au défi car “L’épreuve” permet de revivre différentes scènes sous conditions particulières.

De quoi avoir des objets rares en cas de réussite

Pour finir, le jeu propose le changement de difficulté à la volée pour que chacun puisse bénéficier d’une expérience adaptée.

CONCLUSION

Test : Lost Judgment sur PS5

Lost Judgment sur Playstation 5 obtient haut la main son diplôme d’excellent titre. La virée de nos héros au lycée permet de les voir sous un autre angle, les rendant encore plus attachants. L’histoire n’est pas mise de côté et fait monter la pression crescendo, entrecoupée de moments plus légers. Très bien fourni en activités annexes pour prendre du bon temps, Lost Judgment n’oublie pas les amateurs de challenges en proposant de nombreuses épreuves plus corsées. Alors révisez vos meilleurs combos et retournez remettre de l’ordre dans un lycée qui en a bien besoin !

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : Lost Judgment sur PS5 réalisé par Pascal84 sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *