Test : Port Royal 4 sur PS5

Test : Port Royal 4 sur Playstation 5

6.2

SCENARIO

6.0/10

GAMEPLAY

6.0/10

GRAPHISMES

5.0/10

BANDE-SON

6.0/10

CONTENU ET DUREE DE VIE

8.0/10

Les plus

  • Une technique solide...
  • Gérer les villes et les productions
  • Très bonne durée de vie
  • Les opportunités commerciales
  • Le didacticiel assez complet

Les moins

  • mais un graphisme trop vintage
  • Un mode combat un peu ennuyant
  • Procédure pour créer des routes commerciales
  • Hyper chronophage

Test : Port Royal 4 sur PS5

 

Test : Port Royal 4 sur PS

Genre : Gestion, simulation
Langues (voix) et sous-titres : Français, anglais…
Développé par Gaming Minds Studios et édité par Kalypso Media
Sortie France : 24/09/2021

Prix : 49,99€ sur l’eShop, 49,99€ version boîte
Joueurs : 1 joueurs
Age minimum : 12 ans

Site Web Officiel

SCENARIO

Test Port Royal 4 sur PS5

Port Royal va très certainement rappeler d’autres jeux comme Anno pour les joueurs adeptes des jeux de stratégie et de gestion. On arrive au 4e volet de la licence développée par Gaming Minds. Il a donc fallu partir à l’aventure dans les eaux des Caraïbes afin de tester Port Royal 4.

L’âge d’or aux Caraïbes

Ce nouveau Port Royal se situe donc dans les Caraïbes du XVI/XVIIe siècle, période de colonisation intense et de piraterie. Une période où les navigations sont nombreuses et où les affrontements sur les mers sont très importants. Notre rôle est donc de réaliser une multitude de tâches afin de conquérir les mers avec une importance donnée au commerce et aux échanges. La conquête et les combats sont envoyés au second plan même s’ils gardent une place importante dans le jeu.

GAMEPLAY

Malgré que les combats ne soient pas la priorité du jeu, vous devrez tout de même prendre part à des affrontements en mer. Les eaux regorgent de pirates et de flottes ennemies. Vous allez donc devoir participer de temps à autres à des batailles navales. Cette phase de jeu est assez excitante au premier abord mais sa réalisation lui fait perdre tout son attrait. Les combats se jouent au tour par tour. Cela peut durer une éternité et devient vite chronophage et répétitif. De plus les animations sont vraiment basiques et ne rendent pas les combats bien attrayants.

Contrairement aux jeux précédents, la carte est entièrement en 3D et permet de zoomer dans les villes afin d’y construire de nouveaux bâtiments. Elle est aussi plus jolie et montre de meilleures modélisations même s’il reste pas mal de travail pour se mettre au niveau des jeux actuels.

Il est aussi dommage que la Dualsense ne soit pas du tout exploitée, même s’il est difficile d’en trouver l’utilité sur un jeu de gestion.

GRAPHISMES ET BANDE-SON

Vivement une vraie version Next gen

Si l’on compare le jeu aux précédents volets, on remarque effectivement une amélioration graphique. Mais franchement, cela reste en dessous de la qualité des jeux que l’on peut trouver actuellement sur PS5. Même pour un jeu de gestion, on en attend bien plus, surtout sur une console Next gen. L’interface a été améliorée, les icônes sont plus identifiables et plus lisibles. Les menus aussi ont été simplifiés. Cependant, on a l’impression de revenir 10 ans en arrière avec des graphismes assez simples. Seul l’animation de personnages vient légèrement booster le jeu et donner un coup de jeune.

La bande son quant à elle reste dans l’esprit du jeu, classique mais efficace.

CONTENU ET DUREE DE VIE

Patience, patience

Le commerce et la gestion des échanges sont le coeur du jeu. Le studio a défini le jeu comme une simulation d’échanges commerciaux et place donc les affrontements un peu en arrière plan (de toute façon, ça ne sera jamais les phases les plus intéressantes du jeu). Il faudra donc naviguer entre les différentes villes présentes sur la map pour obtenir le maximum d’argent et d’augmenter au fur et à mesure son profit. Les conflits sont certes mis de côté mais la découverte n’est pas pour autant inutile. La map est gigantesque et il y aura un multitude de choses à explorer.

Il existe deux modes de jeu : campagne ou libre. On peut prendre place auprès de quatre nations différentes ayant chacune leurs caractéristiques de base. Les espagnols encrés depuis longtemps dans la région, les anglais conquérants, les français et leur Louisiane ainsi que les hollandais. Pour le mode campagne, vous commencerez obligatoirement avec l’Espagne.

Chacune des villes possèdent des produits de base spécifiques qu’il faudra vendre à d’autres nations. Mais attention, il faudra bien gérer le rapport ressources disponibles et les besoins ou encore l’équilibre financier. Petit à petit vous gagnerez de l’argent qui vous permettra de construire davantage ou d’obtenir de nouveaux bateaux (il existe 18 types de bateaux différents). Autant vous le dire tout de suite, il faudra être patient pour conquérir les eaux !

Cette petite partie d’achat / revente deviendra vite assez complexe. Il faudra créer des lignes de commerce mais aussi prendre en compte les divers courants marins pour optimiser les temps de trajet. Il est donc conseillé, au début, de repérer rapidement les villes manquant de productions que vous possédez en quantité. Vous commencerez donc assez vite à obtenir des bénéfices.

Il faudra aussi vous mettre le Vice-roi dans la poche. Il vous proposera diverses requêtes qu’il faudra accomplir afin de lui montrer votre loyauté. Plus il vous accordera sa confiance, plus vous aurez de passe-droits comme cultiver vos propres terres ou encore faire construire de nouveaux bateaux.

CONCLUSION

Test : port Royal 4 sur PS5

Port Royal 4 est dans l’ensemble un jeu plutôt complet avec beaucoup de possibilités de s’enrichir. Le titre se renouvelle grâce à la carte 3D, la gestion des villes et les batailles qui surviennent de temps en temps. La plus grosse difficulté du jeu (mais qui est indispensable à la partie) réside dans la création de routes commerciales : gérer la capacité des navires, les vents, les pirates, les ennemis… Il faudra devenir un excellent gestionnaire ! Enfin, on attendra peut être un futur titre PS5 qui exploitera totalement les capacités graphiques de la console.

ACHETER LE JEU AU MEILLEUR PRIX ICI 

Test : Port Royal 4 test sur PS5 réalisé par Nitnelav sur une version offerte par l’éditeur
N’hésitez pas à soutenir le site en effectuant vos achats via nos liens sponsorisés
Retrouvez nous sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *